Question

Le premier vœu du Bodhisattva est « Aussi nombreux que soient tous les êtres sensibles, je fais le vœu de les libérer tous ou de les sauver tous"

Est-ce que cela concerne aussi les plantes? Les plantes sont-elles considérés comme des êtres sensibles qui sont susceptibles de souffrir? La sensation est-elle déjà dukkha?

Gassho

Réponse de Maitre Kosen

 

La sensation de souffrance existe, bien entendu.

Bouddha la mentionne parmi les phénomènes dont il faudrait s’affranchir.

Elle est cependant relative à des facteurs qui peuvent être d’ordre émotionnels, psychologiques ou culturels. En effet, à la même intensité de stimulation douloureuse, plusieurs personnes réagiront avec une amplitude différente.

 

On pourrait aussi voir la souffrance comme une adaptation neuronale indispensable à notre survie.

Imaginez qu’on ne ressente plus aucune douleur ! On se blesserait ou on se briserait les os sans même s’en apercevoir.

Alors qu’entend t on par souffrance ?

Qu’elle est la souffrance d’une plante ou celle d’une planète ?

 

Je pense pour ma part que tout procède dans la nature par cycles de transformation qui contiennent en eux-mêmes une souffrance ordinaire,

une souffrance normale. Je pense aux douleurs musculaires des ados ou aux poussées de fièvre dues à la croissance chez les enfants ou bien aux douleurs des femmes qui accouchent. On pourrait imaginer que lorsque le cycle naturel est respecté, la douleur n’est pas révoltante. Par contre, lorsque le cycle est anormalement brisé ou perturbé alors la douleur est intolérable et barbare.

Pour ce qui est du hurlement insupportable d’une salade que l’on égorge… çà n’est pas ce qui me révolte le plus en ce moment. On rigole, mais des scientifiques ont déjà enregistré le stress d’une plante qui est bel et bien réel et c’est une expérience qui n’est plus à démontrer.

Plus nous évoluerons, plus nous prendrons en compte, avec empathie, toute forme de vie comme reliée à nous-mêmes et nous la traiterons avec douceur amour et patience. Je n’ai pas oublié la leçon de don juan à son élève quand il lui apprend à parler à une plante et à s’excuser auprès d’elle avant de la cueillir.


Mondo Sur le même thème : Souffrance

Bégaiement et contractions

Bonjour Maître Kosen, Je suis un homme de 55 ans et je bégaie depuis l'âge de 3 ou 4 ans. Ça m'est de plus en plus insupportable à mesure que je vieillis. Ce bégaiement s'accompagne de tensions et de contractions au niveau du thorax, dans la zone des poumons ou du cœur, j'ai du mal à le déterminer avec précision. Par ailleurs, je ...

Les plantes souffrent-elles?

Le premier vœu du Bodhisattva est « Aussi nombreux que soient tous les êtres sensibles, je fais le vœu de les libérer tous ou de les sauver tous" Est-ce que cela concerne aussi les plantes? Les plantes sont-elles considérés comme des êtres sensibles qui sont susceptibles de souffrir? La sensation est-elle déjà dukkha? ...

reponse au "poids du passé"

Bonjour maître Kosen, Merci de tout cœur pour vos conseils plein de bon sens. 1° La psychiatre que j'ai vu pendant ces 5 années a prit sa retraite. ( sa fille exerce désormais dans son cabinet en tant que psychologue ) Je lui ai laissé un message ce matin sur son tel perso pour lui demander de m'orienter. Je suis effondrée à ...

Casser un os. Guérison possible ?

Bonjour, Tchouang Tseu dans un de ses aphorismes compare l'art du boucher à celle de diriger sa vie : Pour résumé, il dit que le couteau d'un excellent boucher reste toujours parfaitement bien aiguisé car il ne tranche jamais, ni muscle ni nerf, et encore moins les os, mais découpe la carcasse de l'animal en écartant le vide entre les ...

quel chemin ?

c'estdifficile de poser une vraie question . Je suis fatigué de poursuivre ma quete du bien etre et du bonheur ; car je sens bien que c'est sans fin pourtant je ne pas m'en empecher ; je pe pas m'empecher de rester a la surface des choses et de continuer a souffrir . Me maintenir en vie de manière artificielle et superficielle , je crois que ...

Libéré des sentiments d 'attachement et de perte ?

A propos de la souffrance qui prend les tripes lorsque des êtres chers souffrent violemment et sont emportés comme fétus de paille par la maladie et la mort... et plus largement toute la souffrance qui sévit sur Terre...Quid de cette extinction de la souffrance dont parlent les fondements du bouddhisme (4 nobles vérités...) ?Qui peut ...

Zazen et souffrance

Bonjour Maître Kosen, La question fait référence à la souffrance, compte tenu du fait que la motivation du Bouddha était de l'éliminer. Doit-on sentir la souffrance pendant zazen? Si oui, comment faire? Quelle est la relation du zazen avec la souffrance? Merci!
...


Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 28 Septembre 2019 au 29 Septembre 2019 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen


La sagesse la plus haute est sans but, sans conscience.On ne peut l'obtenir qu'inconsciemment, naturellement, automatiquement.

Taisen Deshimaru

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier