Vous avez dit samu?

Les pratiquants du zen doivent réaliser les tâches quotidiennes simples, telles que préparer à manger, faire la vaisselle, le ménage,  ... On appelle cela le "samu", un mot japonais du zen, transmis par Maître Deshimaru, car on  le fait avec l'énérgie,  la concentration, l'esprit du don de la pratique du zen. Enfin, on essaie!  Egalement, il y a des samus peut-être plus captivants où on construit quelque chose qui va rester dans le temple, ou sur ce site web ! On pratique le samu pendant les sesshins et le camp d'été, au dojo, pendant des sessions de samu au temple (les courageux!).

Ce chapitre du site est ouvert à tous ceux qui souhaitent raconter leur expérience du samu.

Il vous suffit d'envoyer un texte avec si possible, des images ou une vidéo, à . Trois fonctions pour cette rubrique:

  1. Pour que ceux qui prennent en charge un nouveau samu puissent profiter du savoir-faire des responsables précédents . Exemple : le lave vaisselle de Yujo Nyusanji,  qui fétait ses 25 ans, a un mode d'emploi trés spécifique et impératif. La plupart des samus comprennent une multitude de  choses qu'il faut savoir.  Au fil des années, ce savoir sédimente et matérialise l'expérience de la sangha et son apprentissage de manière correcte et efficace.
  2. Pour que ceux qui se sont spécialement éclaté a "créer" leur samu puissent le raconter et communiquer ainsi leur enthousiasme. Le rythme du camp d'été, surtout pendant les préparations, est suffisement relax pour laisser le temps à chacun  d'inventer le travail qui lui semble le plus utile, ou qui corresponds à ce qu'il sait faire.
  3. Nous acceptons également  le récit d'expériences négatives, évitant toutefois un esprit de critique personnel. La vie en communauté n'est pas toujours facile, parfois des mécontentements s'accumulent au fil des jours, pendant le camp d'été. C'est utile de comprendre  pourquoi un samu s'est mal passé.

A partir des vos contributions, nous publierons un résumé synthétique pour chaque type de samu.

Maitre Kosen en train de faire samu, préparation de la porte du temple

" Le samu, c'est la compréhension et l'expérience de la matière en tant qu'esprit. À quoi bon vivre dans ce monde matériel si on ne réalise pas sa pensée au travers de la matière ? Le travail, dans cet esprit, devient vraiment une panacée pour la conscience et est à la base des pouvoirs spirituels. Tous les grands maîtres l'ont pratiqué assidûment, voilà pourquoi, la majorité des histoires zen se passent dans les potagers, sur les chantiers, ou dans les cuisines des temples. "

Maître Kosen

L'Univers est une perle brillante

Gensha

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier