Question

Voilà un peu plus d'un an que je pratique,je suis accro aux sesshins même si c'est pas toujours rose. Je suis accro à mon zazen quotidien, je ne conçois plus de vivre sans ça. J'ai arrêté de fumer de boire et je le vis mieux dans mon corps comme dans la vie. Je me rencontre peu à peu... je suis un peu taré mais c'est cool....J'ai même rencontré une petite avec qui je parle un peu de ma pratique. Elle trouve que ça prend beaucoup de place dans ma tête et dans ma vie. J'ai du mal à concevoir que ça puisse durer tous les deux sans qu'elle ne se mette au zazen, j'ai l'impression de triper tout seul sur ma planète et quand elle se prend une cuite, ça me fout les boules. J'ai envie de lui dire que c'est qu'une pauvre ivresse de pacotille, loin de ce qu'on vit en zazen. Je deviens carrément dogmatique et moraliste comme ceux que je ne supportais pas quand j'étais fêtard! J'aime beaucoup la vibe de cette petite mais on peut pas attacher les aigles. J'ai peur de devenir un egoîste-né au nom de mon bonheur. Et la compassion dans tout ça? Faut-il boire et fumer pour se mettre dans la vibe d'un pot qui est triste? Je m'y suis déjà trop perdu...
Merci pour cette messagerie, ça m'a fait du bien d'écrire (je me sens un peu couillon .....mais
j'envoie quand même)








Réponse de Maitre Kosen

Tu as de la chance,
C'est pas pour rien que les bouddhistes ont inventé la notion de bodhisatva. Evidemment c'est le thème de nos vies à nous les pratiquants, on peut très bien se mettre dans la vib sans se détruire la santé, on peut très bien être un vrai pratiquant sans s'isoler du reste du monde.
Je t'envoie un poème de maitre nyojo qui vas te faire comprendre......... :

Me remémorant un koan

Un moine a demandé à Hyakujo qu’elle était la chose la plus extraordinaire ? Hyakujo a répondu : «S’asseoir seul sur le pic Daxiong. Mais moi je vous dis ; moines! ne soyez pas émus [par une telle réponse]. Laissons ce gaillard s’asseoir jusqu’à en mourir. Si aujourd’hui quelqu’un me demandait soudain : « Maître Jing, quelle est la chose la plus extraordinaire ? », je lui répondrai seulement : - Qu’y a-t-il de spécial ? Alors quoi finalement ? Mon bol de Jingzi, je l’ai amené à Tiantong pour manger mon riz.

Nyojo.

Mondo Sur le même thème : Enseignement

Energie cosmique vs énergie ancestrale

Avec la pratique, je me sens de plus en plus connecté avec cette énergie au fond de nous-même, qui semble être au-delà de tout karma, infinie, surpuissante, inepuisable...    Et bien que je mon corps soit souvent fatigué je sens que ça me porte vraiment...    Ok, mais je me demande, l'énergie ancestrale dont parle...

le réel se trouve dans la réalisation intérieure ?

Bonjour Maître Kosen, vous expliquez dans une de vos réponses du 6juin2011 que zazen n'a jamais prétendu être une méthode de développement personnel. Qu'est-ce donc que zazen alors? A une question du 25septembre 2006 vous dites que la pratique vous libère sans cesse et vous fait voir votre dimension véritable. A Yokozuna, le 26 juin ...

a propos du don

Les "Croyants" bouddhistes (riches ou pauvres) d'asie pratique souvent le don, mais dans le but de s’attirer des faveurs qui leurrent apportera plus de bien être, d'aisance et de richesse. Je suis septique quant a cette méthode, car si le Bouddha à bien conseiller de pratiquer le dont, il a surtout enseigner à nous entrainer au ...


Revenir, réaliser, devenir?

... (ici,toutes les citations sont de vous) "Chaque jour il faut aller au point zéro, à la racine, au nirvana, à l'origine, appelez çà comme vous voulez. Il est fondamental dans la pratique bouddhiste d'être sans but. [...] l'éveil est l'état originel de toute chose. [...] C'est pourquoi on dit: s'éveiller avec les dix milles ...

ku et karma

Yoka Daishi a déclaré : « la vraie liberté de ku [vacuité, vide] chasse la relation de cause à effet, tout est alors en parfaite confusion et désordre et apporte catastrophe abominable. » Ceux qui rejettent la relation de cause à effet coupent les bonnes racines dans le bouddha-dharma. Comment ces gens pourraient-ils alors être ...

Shin jin datsu raku

S'il vous plait, pourriez me dire pourquoi Nyojo à répondu à Dogen : « Datsu raku shin jin (abandonne de nouveau le corps et l'esprit) ».alors que précisément Dogen venait de lui dire : «Shin jin datsu raku (j'ai abandonné le corps et l'esprit) » merci respectueusement
...


Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 28 Décembre 2019 au 01 Janvier 2020 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Camp d'hiver 2019: Zazen la méditation Zen, Temple du Caroux près de Montpellier


La sagesse la plus haute est sans but, sans conscience.On ne peut l'obtenir qu'inconsciemment, naturellement, automatiquement.

Taisen Deshimaru

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier