Question

bon ben je crois que c'est mort, voilà ce qu'on m'a répondu: "Non, ce n'est pas possible car Stéphane Thibaut nous a quitté il y a pas mal d'années et ne fait plus partie de l'AZI. Par contre, je pense qu'il est invité aux journées de colloque en juin à la Gendronnière.

Cordialement,

Luc Bordes (pour le DZP)

euh...vous ne pouvez pas faire quelque chose là ?

Réponse de Maitre Kosen

Tu sais j'ai pratiqué 15 ans avec maître Deshimaru, et l'ai aidé dans sa mission, dirigé des centaines de zazens et de sesshins, j’ai été pendant sept ans shusso et responsable du dojo de Paris à sa demande sans jamais faire partie de l'AZI et sensei ne ma jamais demandé de faire partie de cette association. A la mort de mon maître, les autres disciples et en particulier Mme Monot, fondatrice de cette association, m’ont demandé d’en faire partie. Ils ont même payé ma cotisation. Mme Monot était un ange, j’ai finalement accepté pour aider la sangha de l’époque, mais malheureusement après la disparition de sensei, Mme Monot a rapidement quitté ses fonctions d’ange, pour laisser sa place aux jeunes loups. Et c’est en enfreignant les règles de cette même association, donc de manière illégale puisque c’est en l’absence des deux responsables primordiaux du bureau, Roland et moi, que le bureau a pris quelques années plus tard la décision de nous évincer de la direction du camp d’été. Le pas était franchi, dès lors une nouvelle direction était prise, jusqu’à ce que finalement l’association dirige tout et que les décisions prises pour l’enseignement deviennent de nature politiques et non dharmiques. C’est alors que je m’en suis retiré.

Les plus malins en ont pris les commandes et aujourd’hui, bien qu’étant le plus ancien disciple vivant de maître Deshimaru et capable d’apporter beaucoup à ceux qui veulent connaître son enseignement, je suis marginalisé. Au sein de la Gendronnière, du dojo de Paris, ou des medias comme la télé du dimanche matin dont ils m’interdisent l’accès.

Hypocrisie, mauvaise foi, langue de bois, c’est le lot de la politique. Et devant le public, visage d’ange compatissant.

Cette réponse du Dojo de Paris en est encore un exemple : Je ne vois pas pourquoi légalement, il y aurait un quelconque obstacle au fait qu’une association invite un maître, qui plus est, ancien disciple de maître Deshimaru, à faire une conférence ou à donner un enseignement au sein d’un de ses dojos?

L’AZI n’est pas sensé être une secte mais une association conforme à la loi de 1901.

Ils m’invitent au colloque qu’ils organisent à la Gendronnière, disent-ils, mais sous quelles conditions ?

J’ai reçu de nombreux mails concernant ma participation au colloque que l’AZI organise, conjointement à la Sotoshu, au mois de juin et de mes motivations à ce sujet. Je souhaiterais donc donner aux lecteurs une idée du contexte dans lequel j’ai pris les décisions qui sont explicitées à la fin de ce message.

Voici donc une retranscription des échanges d’emails entre les responsables de l’AZI et moi-même.

Cette retranscription a été effectuée par mon secrétaire que j’avais chargé de veiller à l’organisation de mon éventuelle venue à ce colloque.

10 Janvier 2007


Maître Kosen vient de recevoir un téléphone de Maître Yuno Rech lors duquel ce dernier lui confirme son invitation au colloque de Juin à la Gendronnière. Celui-ci fait également part des divergences d’opinions des dirigeants de l’AZI. Le comité administratif de cette association est, semblerait-il, composé d’une vingtaine de personnes, majoritairement opposées à la venue de Maître Kosen audit colloque. Maître Yuno Rech propose alors que Maître Kosen présente un projet d’une vingtaine de lignes, expliquant ses motivations et autres propositions de participation, en vue d’une soumission au vote déterminant du comité administratif de l’AZI. Il précise que le programme du colloque, qui est toujours tenu secret aujourd’hui, a déjà été établi et doute donc des facilités à intégrer la participation de Maître Kosen aux interventions de cet événement.

Ci-dessous les échanges d’emails envoyés à quatre responsables de l’AZI, plus directement impliqués dans l’organisation du colloque. Les emails sont datés du moment de l’envoi.

Les emails retranscrits ici, sous leur forme originelle, ont été envoyés par le secrétaire de Maître Kosen avec son accord préalable sur leur forme.

12 Janvier 2007 (email envoyé aux responsables de l’AZI)

Chers Messieurs,

Suite à l’invitation de Stéphane au colloque que vous organisez dans le courant du mois de juin à la Gendronnière et en complément de l’entretien téléphonique qu’il a récemment eu avec Roland, je voulais préciser à votre égard quelques éléments qui vous rassurerons, je l’espère sincèrement, quant à la volonté de Stéphane de prendre une part active au déroulement de cet événement.

Il tient tout d’abord à vous signifier son envie d’y participer de manière totalement apolitique, sans déclancher ni réveiller de polémique d’aucune sorte. Bien qu’il soit tout à fait ouvert à une discussion en privé avec vous concernant certains aspects de la tradition zen sur lesquels il a publié son avis dernièrement, il souhaite en premier lieu contribuer à l’intérêt de ce colloque en partageant différentes visions de l’universalité du bouddhisme au travers de vidéoconférences mêlant principalement sciences et spiritualité. Il se propose, à la suite de ces projections, de répondre à quelques questions des auditeurs tout en vous garantissant une seconde fois qu’il ne développera aucun sujet relatif aux organismes ou personnes pouvant faire autorité dans la diffusion de l’enseignement bouddhiste. Il en va évidemment de même pour les autres conférenciers mentionnés ci-dessous.

Notre site Internet, qui compte environ 70'000 visiteurs par mois, est volontiers mis à la disposition de ce colloque pour en assurer la bonne promotion.

En espérant que vous pourrez insérer la participation de Stéphane au déroulement de cet événement, il tient à vous faire parvenir ses propositions de vidéoconférences :

« Conscience du Big-Bang : le Zazen Universel »
Conférencier : Maître Kosen Thibaut

Traitant de l’évolution aussi bien spirituelle que biologique de l’humanité et de sa conscience du cosmos, cette vidéoconférence d’avant-garde expose des aspects insoupçonnés de la pratique du bouddhisme.

« Ecriture Chinoise : Mythes et Réalités »
Conférencier : C. Ryurin Desmur
Des premiers pictogrammes à la calligraphie des Maîtres, cette vidéoconférence retrace le parcours de l’écriture de l’Extrême Orient au fil des âges et des contrées.

« La Conscience Bouddhique au Service de l’Ethique Scientifique»
Conférencier : L. Kosho Vuillemin

Cette vidéoconférence offre une vision émancipée de la spiritualité bouddhiste sur les nouvelles biotechnologies et s’insère de manière complètement actuelle dans les divers problèmes éthiques de la recherche scientifique.

Je suis bien entendu à votre entière disposition pour d’éventuels renseignements complémentaires au sujet des présentes conférences et des conférenciers.

En attente de prochaines nouvelles de votre part, je vous prie d’accepter, chers Messieurs, mes respectueuses salutations.

Loïc Vuillemin
Secrétaire de Maître Kosen

P.S : J’ai quelques questions purement techniques quant à l’organisation de ce colloque.
Dates du colloque ?
Programme des activités et conférences ?
Traduction des conférences ?
Matériel de projection multimédia ?
Merci pour ces réponses. Loïc Vuillemin

Aucune réponse n’a été adressée, ni à Maître Kosen, ni à son secrétaire. Un oubli ?

12 Janvier 2007 (email envoyé aux responsables de l’AZI)

Chers Messieurs,

Je me permets de vous faire parvenir cet email pour vous demander si vous avez eu l’opportunité de prendre une décision quant à la proposition de Stéphane en rapport au colloque que vous organisez.

Lors de son entretien téléphonique avec Stéphane, Roland avait évoqué la possibilité que sa participation pourrait éventuellement être insérée dans la (les) soirée(s) du colloque puisque le programme des journées semble être déjà établi. Cela ne gène pas Stéphane, bien au contraire.
En complément de sa précédente proposition, Stéphane voudrait également vous suggérer la possibilité de projeter le film de Diego Rafecas, « Le Bouddha de Buenos Aires », actuellement diffusé en salles. Nous pouvons en obtenir relativement facilement les droits dans la mesure où cela vous intéresserait.

En attente de nouvelles de votre part et en restant bien évidemment à votre entière disposition pour des renseignements complémentaires, je vous prie d’accepter, chers Messieurs, mes respectueuses salutations.

Loïc Vuillemin
Secrétaire de Maître Kosen

P .S : Je n’ai malheureusement pas une adresse à jour pour faire parvenir ce message à Mr. Pierre Crépon. Auriez-vous l’amabilité de faire suivre et/ou de me transmettre son adresse actuelle.

Aucune réponse n’est jamais arrivée. Peut-être un problème de logistique ?

23 Janvier 2007 (email envoyé au portail de l’AZI et de la Gendronnière)

Bonjour,

je cherche à obtenir les adresses emails des secrétaires de Messieurs Crépon, Triet et Wang Genh ainsi que celles des organisateurs du colloque du mois de Juin. Je vous serais très reconnaissant si vous pouviez me les faire parvenir par retour d'email.

Meilleures salutations

Loïc Vuillemin
secrétaire de Maître Kosen

Aucune réponse n’est jamais arrivée.


5 février 2007 (email envoyé aux responsables de l’AZI)

Chers Messieurs,

Suite au dernier message que je vous ai adressé, je voudrais vous confirmer, suivant les instructions de Stéphane, que nous avons obtenus les doits de projection du film « Le Bouddha de Buenos Aires » (version originale espagnole sous-titrée en anglais). Cette projection pourrait être introduite, selon votre convenance, par son réalisateur Diego Rafecas qui se déplacerait volontiers depuis l’Argentine à l’occasion de votre colloque. Ce film, dont le producteur est le même que pour les films de A. Kurosawa, a été distribué dans de nombreux pays et a obtenu, jusqu'à présent, un franc succès dans les salles. Je tiens aussi à vous informer que nous avons acquis le projecteur nécessaire au bon déroulement de ce film et des présentations multimédia qu’il vous a précédemment proposées.

Stéphane tient à renouveler son offre de mettre son site Internet à votre disposition pour la promotion de ce colloque (affiche, programmes, liens, …). Ce site est visité par environ 70'000 personnes par mois.

Malgré qu’il soit actuellement en Argentine où il dirige son camp d’été, Stéphane me joint régulièrement pour demander du nouveau concernant les décisions en rapport à l’organisation de votre colloque. Je souhaiterais donc vous rendre sensibles au fait que vous n’avez jusqu’à présent ni confirmé, ni infirmé sa participation, ni donné aucune nouvelle concernant les propositions qu’il vous a faites.

En attente d’une réponse de votre part et en restant à votre disposition pour tous renseignements complémentaires, je vous prie d’accepter, chers Messieurs, mes respectueuses salutations.

Loïc Vuillemin
Secrétaire de Maître Kosen

Aucune réponse n’est jamais arrivée.



5 février 2007 (email envoyé au portail de l’AZI)

Bonjour,

il y a une dizaine de jours, je vous ai envoyé un message qui est malheureusement resté sans réponse. Je tenais donc à vous demander si vous pouviez me transmettre les éventuelles adresses emails des secrétaires de Messieurs Triet, Crépon et Wang Genh. Stéphane Thibaut, dont je suis le disciple et secrétaire, souhaiterait effectivement que je puisse entrer en contact avec eux.

Merci de votre compréhension et de votre collaboration.

Meilleures salutations

Loïc Vuillemin
secrétaire de Maître Kosen

6 Février 2007 (réponse du portail de l’AZI)

Bonjour,

Les secrétaires n'existent pas. Si vous voulez contacter Raphaël Triet (AZI), Pierre Crépon (Vannes) et Olivier Wang-Genh (Weiterswiller) contactez les directement les adresses se trouvent sur le site zen-azi.org ou par ce mail, le message leur sera communiqué.

Cordialement
Emmanuel Risacher




7 Février 2007 (message du portail de l’AZI)

Bonjour,

Stéphane Thibaut étant en Argentine, je vous prie de lui communiquer ce message.

Le programme de ce colloque est organisé depuis déjà longtemps, il ne saurait donc être question d’en modifier le déroulement aujourd’hui. Il est impossible d’ajouter une quelconque manifestation à ces trois jours de commémoration, au demeurant, particulièrement chargés.

Cela dit et au vu des nouvelles dispositions de Stéphane Thibaut, nous serons ravi de l’accueillir à la Gendronnière lors de ce colloque. Avec la condition toutefois, de le rencontrer à son retour d’Argentine.

Transmettez lui nos meilleures salutations.

Pour le secrétariat de l’AZI
Emmanuel Risacher

7 Février 2007 (réponse du secrétaire de Maître Kosen)

Cher Emmanuel,

j'ai bien reçu votre message et le transmet aussitôt à Stéphane. La communication avec notre temple en Argentine étant difficile, il ne pourra vraisemblablement pas donner suite à ce message avant une dizaine de jours.

Pourrais-je toutefois vous demander d'ores et déjà quelques dates de disponibilité pour cette rencontre?

Stéphane devrait normalement être de retour à la fin de ce mois. Pour autant que je sache actuellement, il sera de nouveau absent du 5 au 10 avril et du 3 au 14 mai pour le moins.

En vous remerciant pour votre message, je vous prie de recevoir mes meilleures salutations.

Loïc Vuillemin
secrétaire de Maître Kosen


13 Février 2007 (message envoyé aux responsables de l’AZI via leur portail)

Cher Emmanuel, chers Messieurs,

Stéphane a bien reçu votre message et vous remercie de votre invitation.

Il aimerait revenir sur la proposition faite par Roland lors de leur entretien téléphonique du début du mois de janvier. Ce dernier avait émis l’éventualité que sa participation puisse se dérouler dans un cadre alternatif et facultatif, durant les soirées du symposium par exemple, ou lors des éventuels temps morts. Stéphane est conscient que le programme des interventions est fixé depuis longtemps déjà et il ne souhaite aucunement interférer avec celui-ci, bien au contraire.

Il insiste cependant pour que vous étudiiez plus avant son offre qui se veut principalement récréative et qui, certainement, participera de l’esprit positif de ce Symposium.

En vous souhaitant bonne réception de ce message et en restant à votre disposition pour d’éventuels renseignements complémentaires, je vous prie d’accepter, cher Emmanuel, chers Messieurs, mes respectueuses salutations.


Loïc Vuillemin
Secrétaire de Maître Kosen


P.S.: Je tiens à vous faire savoir que les conférences proposées par Stéphane sont automatisées avec leurs narrations et ne laissent donc pas de place à l'improvisation. Il en va de même, bien évidemment, du film "Le Bouddha de Buenos Aires".

28 Février 2007 (réponse du portail de l’AZI)

Cher Loïc,

Nous avons bien reçu votre réponse. Il semble qu’il y ait un malentendu quant au déroulement de ces commémorations. Quand nous vous disons que le planning du colloque est plus que rempli, c’est qu’il l’est. Quant aux soirées, c’est le seul moment après ces journées plus que pleines où les divers participants pourront se rencontrer en dehors des cérémonies et des conférences, et il est très important que ces instants soient préservés.

Par ailleurs, si nous voulons avoir de bonnes relations, nous invitons Stéphane Thibaut à corriger certaines de ses déclarations faites sur son site Internet, qui qualifient ses anciens co-disciples de « lâches », de « traîtres à maître Deshimaru » et de « mendiants dans les relations qu’ils ont avec le zen japonais ». Ce devait être le premier pas avant de se retrouver pour la commémoration de la venue de Sensei en Europe et eviter, je vous cite, toute intentions de polémiques..

Bien amicalement,

le secrétaire de l’A.Z.I. : Emmanuel Risacher

Fin de la retranscription des emails.


Je suis donc, si j’ai bien compris, invité à ne pas m’exprimer et à supporter toutes les grandes pompes du Zen international, conférenciers ennuyeux, qui vont nous limer le cerveau pendant trois jours dans d’interminables déblatérations intellectuelles sur Dogen et sur Deshimaru qu’ils n’ont même pas connu.

Invité de surcroît à renier les paroles que j’ai prononcées en toute sincérité quelques semaines auparavant, m’abaissant ainsi à ce que j’ai si bien nommé « lâcheté », « traîtrise » et « mendicité », renonçant du même coup à exprimer une vision constructive et positive du bouddhisme universel et actuel. Je ne vois donc pas pourquoi je renoncerais à ce qui fait mon dynamisme et à celui de ma Sangha et à ce qui a toujours fait le dynamisme du zen authentique, pour satisfaire aux exigences du comité administratif d’une association.


Je suis malgré tout heureux aujourd’hui de pouvoir annoncer aux visiteurs de mon site internet que, n’abandonnant rien de mon projet constructif initial, j’organiserai prochainement un « e-colloque » ou chacun pourra profiter de ces visions gratuitement, depuis chez lui, et sans engagements d’aucune sorte.

L’organisation de cet événement devrait se préciser rapidement et le programme sera naturellement annoncé sur ce site aussi vite que possible. Je vous donnerai en exclusivité, et en avant première, une des vidéoconférences qui était destinée au colloque de la Gendronnière. Vous la trouverez online d’ici quelques jours.

Quant au colloque de l’AZI, j’espère juste que leurs exorbitantes dépenses ne seront pas destinées à enrôler un cordon de CRS chargé de m’empêcher de brûler de l’encens en l’honneur de mon maître Deshimaru zenji pour la commémoration des 25 ans de sa mort, lors de mon rapide et ponctuel passage à cette cérémonie, malheureusement prévue en huis-clos.



Mondo Sur le même thème : Autres sanghas

Etude

Il y a quelques années, à peu près en 2010, j'ai participé à une sesshin d'automne à Ojo de Agua, Cordoba. Cela m'a beaucoup intéressé bien que je n'ai pas pu la terminer. Aujourd'hui je vis à l'intérieur de la province de Cordoba en Argentine, bien loin d'une quelconque pratique ou étude avec un maître. Je trouve sur internet des ...

document de filiation

je vous écris pour vous demander d'enlever en urgence votre document de filiation de votre site. Il est possible que qqn s'en serve pour se forger un certification d'affiliation dharmique qui pourrait être crédible aux yeux de ceux qui ne sont pas familier de ce genre de documents. Il y a deux ans, j'ai été ...

demander l’autorisation de pratique dans votre dojo

Je suis un pratiquant laïc du dojo de Buenos Aires (ville où j’habite). Vu qu’en février prochain les préceptes de bodhisattva me seront transmis par Maître Roland Yuno Rech, je vous adresse maintenant ce message, premièrement pour vous remercier de m’avoir donné la possibilité de pratiquer dans le magnifique dojo de Buenos ...

un moine(Claude Ryu Taï Philippe)

Bonjour, j'ai découvert un site "d'enseignement on-line de zen" dirigé entre autre par un moine(Claude Ryu Taï Philippe, peut être en avez vous entendu parlé !) qui aurait pratiqué avec Maitre Deshimaru ?! Donc pensez vous que ce genre de site peut aider d
...


Je suis très marqué par la vision et l'oeuvre de Chogyam Trungpa

Je suis très marqué par la vision et l'oeuvre de Chogyam Trungpa (un des premiers maitre tibétain à avoir tenté d'implanter le dharma en Occident). Je ne sais pas si tu connais... Il pensait que pour avoir une chance de voir le dharma se greffer en Occident il fallait le présenter sous sa vision la plus ultime (cad le Maha Ati dans la ...

connaissez vous Thich Nath Hanh

Je possède un livre de Thich Nath Hanh "Clés pour le zen" dans lequel il parle très peu de zazen mais beaucoup plus de la pleine conscience de l'instant présent. De même, il parle du Zen et de l'occident mais ne mentionne pas le nom de Maitre Deshimaru, j'en suis un peu surpris.Je voulais savoir si la raison était toujours l'ancienne ...


Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Yujo Nyusanji zen temple - 01 Novembre 2018 au 04 Novembre 2018 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Camp d'Automne 2018, stage de méditation près de Montpellier


Seigneur, ce serait bien si tu permettais aux femmes d'entrer dans la vie sans demeure selon ton enseignement et ta discipline.

Ananda

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier