Question

Lorsque des jeunes filles traitaient St François d'Assise de saint, celui-ci avait coutume de répondre: je ne suis pas un saint, je pourrais vous faire un enfant. Pour moi, c'est un koan, et mon interprétation: c'est que la sainteté, tout comme l'éveil, ça n'existe pas. Quel être soit disant éveillé peut il être sûr de sa réaction devant la mort de son fils, l'annonce d'un cancer, sa propre mort ou la vue d'une belle femme nue ....



Réponse de Maitre Kosen

Un jour François, saint François, cheminait derrière frère Léon à travers la forêt. Ils avaient l'habitude tous les deux de ces marches silencieuses dans les bois aux couleurs du temps. Ils dévalèrent les pentes d'un ravin au fond duquel grondait un torrent. L'endroit était retiré et d'une beauté sauvage et pure. L'eau bondissait sur les rochers, toute blanche et exultante avec de brefs éclats d'azur. Il s'en répandait une grande fraîcheur qui pénétrait les sous bois avoisinants.
Quelques genévriers avaient poussé çà et là entre les rochers qui surplombaient le bouillonnement de l'eau.
"Notre sœur l'eau! s'exclama François en s'approchant du torrent, sa pureté chante l'innocence divine."
Et sautant d'un rocher sur l'autre, frère Léon eut tôt fait de traverser le torrent. François le suivait, il mit plus de temps. Léon qui l'attendait debout sur l'autre rive regardait l'eau limpide couler avec rapidité, et lorsque François l'eut rejoint, Léon demeura dans son attitude contemplative. Il semblait ne pas pouvoir se détacher de ce spectacle. François le regarda et vit de la tristesse sur son visage.
« Tu as l'air songeur, lui dit -il simplement.
− Si nous pouvions avoir juste un peu de cette pureté, répondit Léon,
nous connaîtrions nous aussi cette joie folle et débordante de notre soeur l'eau et de son élan irrésistible."
Il passait dans ses paroles une profonde nostalgie. Le regard de Léon fixait mélancoliquement le torrent qui ne cessait de fuir dans sa pureté insaisissable.
− Viens! lui dit François en le tirant par le bras.
Ils reprirent tous deux leur marche, et après un long moment de silence, François demanda à son ami :
− Sais-tu, frère, ce que c'est que la pureté de coeur?
− C'est ne pas avoir de faute à se reprocher, répondit Léon sans hésiter.
− Ah! Je comprends ta tristesse , lui dit François, on a toujours quelque chose à se reprocher.
− Exactement, dit Léon, et cela me fait précisément désespérer d'arriver un jour à la pureté du coeur.
François lui dit:
− Ecoute, frère Léon, ne te préoccupe pas tant de la pureté de ton âme. Tourne plutôt ton regard vers l'existence universelle, admire-la, réjouis-toi de ce qu'elle est dans toute sa pureté, sa spontanéité, sa grâce. C'est cela même, petit frère, avoir le coeur pur. Et quand tu es ainsi tourné vers Dieu, ne fais aucun retour sur toi-même, ne te demande même pas où tu en es. Ta tristesse de ne pas être parfait est encore un sentiment humain. Il faut élargir ton regard, agrandir ta vision. Le coeur pur est celui qui perçoit et qui se tourne vers le Dieu vivant.
Alors Léon répondit:
− Mais la sainteté et la pureté réclament notre effort.
− La sainteté n'est pas un accomplissement de soi ni une plénitude que l'on se donne. La sainteté est d'abord un vide, pourvu qu'on l'accepte, et ce vide se remplira de cette existence universelle dans la mesure où l'on s'ouvre. »

Mondo Sur le même thème : Enseignement

Normalité

Bonjour Maître. Vous évoquez parfois la normalité. Pensez-vous que la normalité existe ? Dans ma perception, la normalité est mon juste milieu. Or au fur et à mesure de mon exploration, le milieu se déplace et la normalité aussi. De la même manière qu'un athlète entraîné trouve normal d'aller faire ses courses à 50 km en ...

Energie cosmique vs énergie ancestrale

Avec la pratique, je me sens de plus en plus connecté avec cette énergie au fond de nous-même, qui semble être au-delà de tout karma, infinie, surpuissante, inepuisable...    Et bien que je mon corps soit souvent fatigué je sens que ça me porte vraiment...    Ok, mais je me demande, l'énergie ancestrale dont parle...

le réel se trouve dans la réalisation intérieure ?

Bonjour Maître Kosen, vous expliquez dans une de vos réponses du 6juin2011 que zazen n'a jamais prétendu être une méthode de développement personnel. Qu'est-ce donc que zazen alors? A une question du 25septembre 2006 vous dites que la pratique vous libère sans cesse et vous fait voir votre dimension véritable. A Yokozuna, le 26 juin ...

a propos du don

Les "Croyants" bouddhistes (riches ou pauvres) d'asie pratique souvent le don, mais dans le but de s’attirer des faveurs qui leurrent apportera plus de bien être, d'aisance et de richesse. Je suis septique quant a cette méthode, car si le Bouddha à bien conseiller de pratiquer le dont, il a surtout enseigner à nous entrainer au ...


Revenir, réaliser, devenir?

... (ici,toutes les citations sont de vous) "Chaque jour il faut aller au point zéro, à la racine, au nirvana, à l'origine, appelez çà comme vous voulez. Il est fondamental dans la pratique bouddhiste d'être sans but. [...] l'éveil est l'état originel de toute chose. [...] C'est pourquoi on dit: s'éveiller avec les dix milles ...

ku et karma

Yoka Daishi a déclaré : « la vraie liberté de ku [vacuité, vide] chasse la relation de cause à effet, tout est alors en parfaite confusion et désordre et apporte catastrophe abominable. » Ceux qui rejettent la relation de cause à effet coupent les bonnes racines dans le bouddha-dharma. Comment ces gens pourraient-ils alors être ...


Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 28 Décembre 2019 au 01 Janvier 2020 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Camp d'hiver 2019: Zazen la méditation Zen, Temple du Caroux près de Montpellier


Comment peut-il sourire si heureux?Ne le comparez pas aux autres;Sa mondanité n'est pas de ce monde,Sa joie vient de sa nature propre

Fugai

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier