Question

Je vous récris simplement pour partager mon expérience et pour me conforter pour la prochaine fois. La prochaine fois, c'est ce soir.

Ca s'est passé hier en fait, tout s'est passé dans la semaine d'ailleurs. Je me sentais seul ces derniers temps, très seul, et surtout je pensais que c'était parce que j'étais ceci et cela, pas bien en tout cas. Et puis, j'ai écris à une amie, et au fur et à mesure que j'écrivais, je me suis rendu compte que d'une, j'étais loin d'être seul, et que de deux le problème ce n’était pas que j'étais seul, c'était que je m'aimais pas. J'avais pensé en boucle des choses qui me rendaient tristes, et surtout des choses sans réalité, des choses fausses. Comme cela fait longtemps que je suis sur la voie de la spiritualité, j'ai finalement comprit en ce jour qu'il fallait que je me méfie de mon mental, que c'était le grand n'importe quoi et qu'en plus j'y accordais tout mon crédit. Ce que je pensais, je le pensais vrai.

Alors, ni une, ni deux, je me suis décidé à chasser les mauvaises pensées et à cultiver les bonnes. L'histoire ne s'arrête pas là. Elle continue hier soir, j'avais fait un peu de méditation assis en demi-lotus, en respectant ce que vous conseillez, j'ai ensuite dansé et siffloter, et puis finalement j'ai discuté avec ma mère. Au final, au moment de me coucher, j'étais un peu triste et je ne savais pas quoi faire. La question que je me posais était "est-ce que je dois passer du temps à méditer, m'inscrire dans un dojo zen et cultiver des amitiés ? Ou est-ce que tout ça c'est finalement une perte de temps et ça ne me mènera nulle part ?

Et alors là, couché en chien de fusil, je sentais mon corps, surtout mes jambes, et puis d'un coup c'est monté à une vitesse folle vers ma tête, comme un immense sentiment de bien-être et de conscience d'autre chose en moi et ma première pensée ça a été "Merci, Dieu". J'étais conscient que ce je vivais c'était forcement ça, l'éveil.

Et puis j'ai eu peur. J'ai eu peur de se que ça allait me changer. J'ai eu peur de l'inconnu, de ce qui allait arriver ensuite et malgré le fait que j'ai vraiment tenté de rester immobile dans ce sentiment de conscience, il m'a quitté très rapidement pour ne laisser qu'un petit plus, ou plutôt un gros plus, je ne sais pas. Je me suis réveillé en pleine nuit, ça a recommencé à moindre échelle et cette fois j'ai contrôlé consciemment, j'ai dit "ça attendra".

Il m'est venu une deuxième pensée pendant la première fois, c'était qu'en fait, je ne devenais pas un surhomme, j'accédais simplement à une conscience élargie, (complète ?) de ma réalité, à quelque chose qui vis en moi sans que "je" m'en rende jamais compte.

Aujourd'hui, je me sentais vraiment bien, j'étais détendu, j'étais heureux, satisfait d'être et je montrais naturellement un visage qui me plaisait avec mes collègues, j'aimais les gens et j'étais impatient de revivre ça, de le vivre jusqu'au bout cette fois. Aujourd'hui j'ai réfléchi à deux, trois choses, et je me suis dit qu'en fait, même si on est éveillé, on est encore à la porte d'autre chose, qu'on a toujours des progrès à faire sur sa nature d'homme, et que quoiqu'il arrive, je resterai cet être un peu craintif et très émotif.

Mais rien que cet expérience m'a montré qu'avec un peu d'effort, je pouvais être heureux, et détendu, et que j'étais capable d'être profondément gentil.

Alors ce soir, je vais recommencer, comme c'était de manière spontanée, je n'ai pas vraiment de méthode, j'espère juste que j'arriverai à nouveau à me détacher, et cette fois, que je ne fuirai pas devant l'inconnu. J'espère être suffisamment serein pour accepter le changement.

Et je vous pose une question ... Ce que je décris, là, on le vit ensuite en permanence ? Et est-ce que mes petites réflexions de la journée sur sa nature d'homme font vraiment sens ?

Très amicalement, en vous remerciant de prendre du temps pour les internautes, et en me préparant pour faire le grand bond ce soir, j'attendrais votre réponse patiemment.





Réponse de Maitre Kosen

En effet, on est tous en proie au doute et au découragement et on a tous un libre arbitre qui nous permet de contrôler son mental et de créer une réalité positive qui nous rempli de joie pure.
Chacun peut créer son éveil chaque jour par ses pensées et par ses actes.

Mondo Sur le même thème : Pensées

je me sens flou

bonjour lorsque je pratique zazen chez moi ou au dojo mes sensations deviennent floues , mon esprit aussi se floutte assez rapidement,impossible de me concentrer ,;ça me frustre car je ressors de zazen parfois plus mal que lorsque je suis entré.Je me dis que je suis passé à coté de quelque chose et que j'ai perdu mon temps. A chaque fois...


¿Cómo dejar que fluyan los pensamientos?

Hola, buenas noches. Siempre me pregunto qué técnica mental tengo que aplicar en la práctica para que los pensamientos pasen sin que les preste atención. Es algo que nunca pude lograr, el observar mi propio pensamiento sin juzgarlo como bueno o malo, no puedo desligarme de él, me identifico con todo lo que aparece en mi mente y es algo ...

d'un côté ou de l'autre du mur, on est toujours au pied du mur

A la question de Ghislain du premier avril 2004, qui se demande si la pensée de l'homme ne serait un rempart contre sa véritable nature, vous répondez: Dans la mesure où elle est utilisée sans contrôle, la pensée humaine peut devenir un rempart contre sa vraie nature. La non pensée est à l'origine de la pensée des bouddhas..... Je ...

Qui est le sujet?

En lisant la question d'Aldo du 10 avril 2005, au delà d'une certaine impression de bizarerie, m'est venue à l'esprit le questionnement suivant: SI la pratique du boddhisatva, la voie authentique consiste "à abandonner l'égo et à s'immerger dans la pratique en s'harmonisant au bouddha, à l'enseignement et à la sangha", qui est...

Un enseignement svp?

Suite à la lecture de : "Question : « troublé » De - 26 Octobre 2013 Je suis troublé par le monde politique tel qu'il est maintenant, je ne comprend plus qui est qui, il n'y a aucun projet concret, on ne sait plus qui est de droite qui est de gauche et le monde se dégrade sensiblement un peut plus chaque jour, j'ai peur... " Lisant ...

que se passe t-il entre deux pensées?

Je médite régulièrement, l'espace entre les pensées s'agrandit, lorsque je m'observe pendant la journée, je constate qu'entre 2 pensées, je continue d'agir comme d'habitude. La question qui me préoccupe est: que se passe t-il entre deux pensées? Qu'y a-t-il? Je me sens bloqué, face à un mur, à part le fait que les pensées sont ...


Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 28 Décembre 2019 au 01 Janvier 2020 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Camp d'hiver 2019: Zazen la méditation Zen, Temple du Caroux près de Montpellier


Vos paroles et votre esprit sont en unité plus intimes que père et mère, vos actions et la voie sont en unité, tel est l'esprit des bouddhas

Buddhanandi

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier