Question

Maître,
Il existe des méthodes pour faire dormir les enfants (normalement entre 6 et 36 mois) dans lesquelles l’enfant pleure jusqu’à l’épuisement. Des études récentes démontrent que un tel comportement fait subir à l’enfant un grand choc avec d’éventuelles séquelles pour le futur. D’autre part, l’éducation est faite sans prêter attention aux pleures de l’enfant, ceci avec la croyance qu’il deviendra moins capricieux, plus indépendant, plus fort etc... L’idée de départ est que les enfants sont par nature manipulateurs, et même méchants si ont ne me pas un frein. Pour moi contrairement, nier l’amour et la compassion vers l’enfant, enlève la sécurité et la confiance qu’il peut porter vers ses parents, vers lui-même et vers les autres, renforçant ainsi l’égoïsme et la manque d’empathie. Confondre faire attention au pleures de l’enfant et le gâter, est en train de nous amener à l’émergence des méthodes de dressage pour ne pas dire de maltraitance comme la méthode Ferber et en Espagne la méthode Estivill.
Je pense que si nous voulons un futur meilleur, nous devons penser d’abord aux enfants.
En tant que parent qui vit actuellement une situation pleine d’angoisse dans laquelle ma femme pense que laisser pleurer l’enfant n’amène pas des conséquences graves et ou sa sœur psychologue nous propose de laisser l’enfant pleurer et vomir pendant quatre nuits sans la sortir de son lit, en pensant que « l’enfant incite le vomissement pour sortir » et que en « en trois nuit tout sera réglé » Je me sens consterné et impuissant. (Heureusement ma femme a respecté mon souhait de ne pas administrer une telle cruauté et actuellement notre enfant dort bienheureuse en notre compagnie).
Notre divergence dans la vision de l’éducation rend difficile notre relation. Ma femme a été élevée avec les pleures (l’avoir su m’a rempli de tristesse), moi par contre non. Ma femme s’accroche à sa vérité, moi je comprends son attachement car je comprends le mien vers ce que je crois, je serais tout de même disposé à laisser tomber toutes mes croyances en restant vide devant les pleurs de ma fille et de tout mon cœur la seule chose que je ferais, c’est de la prendre dans mes bras.
Je suis conscient que ceci n’est pas la manière correcte de participer à un monde et je m’en excuse.

Ma question : Qu’est-ce que je peux faire pour améliorer notre situation ?, comment faire pour aider à faire face à ces méthodes cruelles d’éducation ?

Réponse de Maitre Kosen

Pour que le petit face ses nuits, il faut avoir le courage de le laisser pleurer deux ou trois nuits de suite, donnez lui beaucoup à manger le soir et laissez-le pleurer. Ceci pas avant trois ou quatre mois, c'est à la mère de le sentir.

Bonne chance,
...l'homéopathie est très efficace pour les enfants.

Mondo Sur le même thème : Vie quotidienne

modernitééééé....

Bonjour maître, j'aimerais attirer votre attention sur un phénomène des plus récent en France: la montée en puissance d'un populisme d'un genre nouveau, d'un niveau culturel considérablement plus élevé que sa version plus traditionnelle, teinté de spiritualité "chrétienne", "marxiste" sur le plan économique, qui use d'un outil de ...

troublé

Je suis troublé par le monde politique tel qu'il est maintenant, je ne comprend plus qui est qui, il n'y a aucun projet concret, on ne sait plus qui est de droite qui est de gauche et le monde se dégrade sensiblement un peut plus chaque jour, j'ai peur...
...

zazen et travail

Plus je pratique zazen, et plus je me sens en décalage avec mon travail. J'aimerais me dédier exclusivement à la pratique de zazen mais c'est incompatible avec le fait que je doive assumer ma famille: mon épouse et mon fils. Comment embrasser les contradictions et me réaliser à chaque instant en faisant quelque chose qui me plaît? Dans ...

Objectifs

Bonjour et merci de m'accueillir sur votre site! Ma question est la suivante: Il est recommandé de pratiquer le zen sans but puisque c'est le chemin, le processus et la pratique même qui doivent être mis au centre et que c'est par ce biais que nous parvenons à ce que nous cherchons. En est-il de même dans la vie en général? Dois-je...

Je suis danseur-jongleur

Je suis danseur-jongleur (je jongle avec une sphère de crystal, comme dans cette vidéo). [video:http://www.youtube.com/watch?v=lb-j2vNsZ3o width:500 height:500 align:center]Dans ma pratique je privilégie beaucoup l’improvisation car la chorégraphie est trop dure pour moi. Dans l' improvisation j' ai souvent des moment ou ...

que devient Mushotoku dans un travail qui ne l'est pas ?

Toutes ces questions ont l'air rhétoriques et je m'excuse si c'est le cas,mais elles sont bien sûr personnelles et intimes. Dans une société où tout est en interdépendance et où tout est si biaisé que même l'intention de faire le bien peut créer du "poison" karmique, comment savoir quel travail s'inscrit dans la lignée des ...



Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Abonnez-vous à notre chaine YouTube


Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 03 Octobre 2020 au 04 Octobre 2020 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Sesshin du Sud 2020: Zazen la méditation Zen, Temple du Caroux près de Montpellier


Par la pensée sans penséeDirigez votre attention vers l'intérieurAfin d'examiner l'étincelle divine.Lorsque votre pensée ne peut aller plus loinElle retourne à la sourceOù la nature et la formeLe noumème et le phénomèneNe sont pas doubles mais un.

Isan

Faites un don

Soutenons les dojos de la Kosen Sangha, en difficulté suite aux mesures de distanciation sociale.


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier