Question

Toute la semaine dernière a été très mystique pour moi. J'ai l'impression qu'il y a eu vraiment plusieurs étapes. Je sais, rétrospectivement que j'ai aidé à ce moment quelques personnes dans le besoin, que j'ai vraiment fait des choses bien, mais comme si c'était une nécessité, que je devais le faire.
Mais c'est lors d'une conversation avec mon ex qu'en un éclair toute ma haine, ma rage, mon amour s'est enfuit... Je ressentais de l'apaisement et de la libération. J'avais compris qu'il était faible, qu'il avait besoin d'aide et que je me devais de l'écouter et de lui dire des choses pour
l'aider. Cet apaisement que je ressentais était comparable à une drogue de bonheur et d'amour, je ne sais pas comment décrire, comme un besoin d'aimer la terre entière. Cet état m'est resté pendant 2 jours, je n’est jamais été aussi bien, je n'avais plus mal au dos comme pendant un an, mon teint était éclatant mon visage lisse,j'étais très motivée pour travailler, je n'avais plus aucun soucis, sauf celui d'aimer et d'aider les gens, en sachant que cela me remplissait moi-même de pure plénitude. J'étais apaisée. Je regardais autrement les gens dans le métro parisien, en les trouvant beaux.
C'était comme des frissons, mais intérieurs, un état qui semblait venir de la poitrine pour se diffuser, comme une sorte d'extase. et j'ai vraiment vu Le Bien. Mais d'un autre coté je savais instinctivement que l'état dans lequel j'étais n'était qu'une toute toute toute petite et infime partie de ce qu'il pouvait être. C'est la première fois qu'une chose pareille m'est arrivée,
mais d'un autre côté j'ai eu l'impression que c'est ce que j'attendais depuis toujours, je n'ai jamais autant ressenti d'amour, je n'est jamais était aussi "remplie", alors que pendant toute cette année, je déprimais, je me sentais seule, je ressentais toute l'agressivité et la méchanceté de
pleins de gens, je regrettais mon enfance où l'on m'avait donner des valeurs de bonté, d'amour du prochain, etc...

J'ai eu le sentiment d'avoir compris pleins de choses, qui peut être m'auraient paru un peu naïf avant, comme cet amour du Bien et du Beau, comme la relativité des choses, etc... Tout coulait de source.

Je sais que depuis toujours je savais intimement qu'en chaque personne il y a quelqu'un de bon, mais là j'ai eu l'impression de voir d'abord cette Bonne personne en chacun, et envie aussi de leur donner confiance pour ce qui est de se réaliser en cette bonne personne inscrite en eux, et une terrible envie de les prendre dans mes bras.

Que pensez vous de ce qui m'est arrivé? Savez-vous vers qui je peux me tourner pour le raconter, pour comprendre, et pour me dire ce qu'il faut faire? Je me suis intéressée au bouddhisme cette année, mais juste aux bases.

Je ne vais pas dire que je veux à tout prix retrouver cet état (même si c'est un peu vrai) car j'ai bien conscience que ce n'est qu'une conséquence, que ça serait égoïste de ma part. Mais ce furent les deux jours les plus VRAI de ma vie...et je sais que je ne pourrais pas faire comme s'ils
n'avaient pas existé. même si cette "drogue" (je ne sais pas quel mot employer) m'est passée, j'ai vraiment compris l'importance de certaines valeurs et notion, une compréhension presque instantanée, logique et naturelle.

J'ai quitté Paris avant hier et je suis à la Réunion, mon ile natale,maintenant, pour les vacances, un retour aux sources nécessaire, qui me permettra aussi de réfléchir, car j'ai l'impression que ce qui s'est passé va un peu changer ma vie mais me changer moi aussi. Et totalement en bien, car cela m'a donnè même de la pêche pour mon travail, mon ménage, j'ai vu la Réalité et ça m'a permis de comprendre comment j'étais dans la fuite, et de la dépasser.

Dites-moi ce que vous voudrez, rien qu'une phrase peut-être, mais j'ai besoin d'avoir un avis tel que le vôtre.








Réponse de Maitre Kosen

la révolution planétaire vient maintenant des femmes, vous êtes une vraie femme de l'avenir, qui va nous aider à dépasser notre égoïsme et nos limites par votre amour et votre force de femme, merci pour tout et bonne année.

Mondo Sur le même thème : Bien et Mal

Ne pas attenter à l'intégrité des êtres sensibles

Ne pas attenter à l'intégrité des êtres sensibles, je t'avoue que par principe je suis d'accord, d'ailleurs j'ai arrêté les sports de combat. Mais au fait, qu'est-ce qui définit un être sensible? Un virus, un ténia, un aspergilus, un pied de tomate, un moustique, un arbre, un tigre, bref tout ce qui vit et se reproduit est-il à ...


l'état d'esprit normal?

Ma question est la suivante: On dit qu'il faut retourner à l'état d'esprit normal, quelle est votre définition de l'état d'esprit (ou l'esprit) normal Merci d'avance...
...

J'ai commis d'énormes fautes

je suis un jeune homme de 30 ans, j'ai fait l'université mais jusqu'à présent je n'ai pas de boulot.J'ai commis d'énormes fautes, des péchés très graves qui me suivent à présent.Ma question est : pourrai-je un jour m'en sortir et vivre comme si de rien n'était?Sachez que j'accepte toutes les sanctions liées à mes fautes. Mais je veux...

Pardonner

J'ai 18 ans et demi pour moi le bouddhisme n'est pas une religion mais une voie de tolérance, de pensée, et un mode de vivre en cela j'apprécie car elle est respectueuse et je pense que le tort et le danger des religions est le fait de contester en affirmant des hypothèses que l'on peut affirmer. L'an dernier il s'est produit quelque chose ...


en chaque personne il y a quelqu'un de bon

Toute la semaine dernière a été très mystique pour moi. J'ai l'impression qu'il y a eu vraiment plusieurs étapes. Je sais, rétrospectivement que j'ai aidé à ce moment quelques personnes dans le besoin, que j'ai vraiment fait des choses bien, mais comme si c'était une nécessité, que je devais le faire. Mais c'est lors d'une ...


Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 03 Mars 2018 au 04 Mars 2018 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Sesshin de fin d'hiver 2018


Il suffit pour cela d'une silencieuse coïncidence

Obaku

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier