Question

Je ne vois pas vraiment le rapport. Je n'ai aucun respect particulier pour les gens de l'azi, au contraire. Pour cette raison d'ailleurs, je me refuse à mettre les pieds à la Gendro. La majorité des gens de mon dojo, suivent Philippe Coupey, qui même si il n'ose pas quitter l'azi, pour des raisons dont je me contrefous d'ailleurs, n'est pas en odeur de sainteté dans les instances du moment. Je l'aime bien mais n'arrive pas à le voir comme un maitre qui pourrait réellement me guider.
Mais sincèrement, ta réponse me surprend un peu.

La pratique ne devrait elle pas se suffire à elle même ?
Je crois que le vrai problème, c'est moi. Je vis en décalage depuis trop longtemps. Je m'y suis mis plus ou moins volontairement (même si je crois qu'on ne choisi rien) parce que justement je ne trouvais aucun sens à la vie que tout un chacun me proposais mais aujourd'hui je suis forcé de constater que ma vie n'a absolument aucun sens également, encore moins même puisque certaines des personnes qui sont entrés dans le social ne sont quand même pas si dupes que ça, ils ne rêvent pas tous d'un nouvel écran lcd.
Je t'ai posé il y a quelques temps une question sur ma façon de vivre (je vole ma bouffe en grande surface) et sur mon désir de prendre les
vœux de boddhisattva... Ta réponse, je l'ai trouvé on ne peut plus pertinente mais le problème c'est que je me suis dit du coup : "ok, continuons donc d'en profiter on verra bien plus tard". Voilà au final comment je me suis servi de ton enseignement.
La vérité, c'est qu'après 3 ans de Vipassana et presque 4 de zazen, je continue à me faire promener par mes désirs et par ma peur, peur de la vie, peur des autres, peur de moi, peur de tout perdre ; il me reste pourtant si peu de choses...
Puisque tout ça se passe par écrit, une précision, j'ai la gorge serrée et les yeux un brin humide, le clavier met une certaine distance mais si j'avais du essayer d'exprimer ça oralement, certainement que j'aurai pleuré. Pour un mec, je pleure régulièrement d'ailleurs, en za zen parfois, pas souvent mais quand même. Je me souviens d'une vidéo où tu disais que les gens comme moi, tu avais envie de leur couper la tête ou une expression dans le style.



Réponse de Maitre Kosen

La pratique ne devrait elle pas se suffire à elle-même ?/

Ok mais quelle pratique ? Qu’est ce que tu pratiques ?
Tu vas me répondre je pratique za zen, mais quel za zen qu’est ce que c’est za zen ?????? za zen c’est infini tout comme ta vie

Je vis en décalage depuis trop longtemps.

Oui tu vis en décalage, tu penses qu’il y a toi, d’un côté avec tes manques et tes désirs et de l’autre, une réalité hostile sans aucune connexion avec toi.
Il te faut donc t’éveiller, et ce terme n’a rien de mystérieux, il signifie t’aimer toi-même, aimer la vie (dans son essence) aimer l’esprit (la réalité qui est la tienne) et elle te donnera tout ce dont tu as besoin.
Et n’oublie pas une chose dont je t’ai déjà parlé : remercie au lieu de te plaindre.

Mondo Sur le même thème : Enseignement

Normalité

Bonjour Maître. Vous évoquez parfois la normalité. Pensez-vous que la normalité existe ? Dans ma perception, la normalité est mon juste milieu. Or au fur et à mesure de mon exploration, le milieu se déplace et la normalité aussi. De la même manière qu'un athlète entraîné trouve normal d'aller faire ses courses à 50 km en ...

Energie cosmique vs énergie ancestrale

Avec la pratique, je me sens de plus en plus connecté avec cette énergie au fond de nous-même, qui semble être au-delà de tout karma, infinie, surpuissante, inepuisable...    Et bien que je mon corps soit souvent fatigué je sens que ça me porte vraiment...    Ok, mais je me demande, l'énergie ancestrale dont parle...

le réel se trouve dans la réalisation intérieure ?

Bonjour Maître Kosen, vous expliquez dans une de vos réponses du 6juin2011 que zazen n'a jamais prétendu être une méthode de développement personnel. Qu'est-ce donc que zazen alors? A une question du 25septembre 2006 vous dites que la pratique vous libère sans cesse et vous fait voir votre dimension véritable. A Yokozuna, le 26 juin ...

a propos du don

Les "Croyants" bouddhistes (riches ou pauvres) d'asie pratique souvent le don, mais dans le but de s’attirer des faveurs qui leurrent apportera plus de bien être, d'aisance et de richesse. Je suis septique quant a cette méthode, car si le Bouddha à bien conseiller de pratiquer le dont, il a surtout enseigner à nous entrainer au ...


Revenir, réaliser, devenir?

... (ici,toutes les citations sont de vous) "Chaque jour il faut aller au point zéro, à la racine, au nirvana, à l'origine, appelez çà comme vous voulez. Il est fondamental dans la pratique bouddhiste d'être sans but. [...] l'éveil est l'état originel de toute chose. [...] C'est pourquoi on dit: s'éveiller avec les dix milles ...

ku et karma

Yoka Daishi a déclaré : « la vraie liberté de ku [vacuité, vide] chasse la relation de cause à effet, tout est alors en parfaite confusion et désordre et apporte catastrophe abominable. » Ceux qui rejettent la relation de cause à effet coupent les bonnes racines dans le bouddha-dharma. Comment ces gens pourraient-ils alors être ...


Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 28 Décembre 2019 au 01 Janvier 2020 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Camp d'hiver 2019: Zazen la méditation Zen, Temple du Caroux près de Montpellier


Clair miroir de l'esprit libre en tous refletsPleine lumière du vide en chaque grain d'universAux dix mille ombres de l'exubérente multitudeUne perle irradie dans l'oubli de l'espace

Yoka Daishi

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier