La révolution intérieure - Un livre de Maitre Kosen ThibautMondo : question à un maître zen

Voici un des mondos que vous pourrez trouver dans le livre.

Qu'est-ce que la liberté ?

Je ne sais pas !!
La liberté, on ne peut pas savoir ce que c'est, ce n'est pas du domaine humain. Si je vous dis ce qu'est la liberté, ça ne sera plus la liberté. On ne peut pas dire : "Das ist liberté" !, vous allez vous enchaîner à une définition de la liberté. Je pense que les Indiens d'Amérique ne voyaient pas le monde en terme de liberté, jamais un Indien n'a parlé de liberté. La liberté est une notion de prisonnier, pas d'homme libre.

La vraie liberté, c'est ce qui est naturellement. Les Indiens considèrent que la terre est vivante, c'est un être vivant, et chaque forme de la terre est une expression de ce corps qui est la terre. Ils considèrent que les hommes font aussi partie de ce corps. Les Indiens ont planté des graines, ils ont fait pousser des céréales, des légumes! Ils ont élevé ou entretenu des troupeaux de bisons, de chevaux. En fait, ils ont profité complètement de tout ce qu'il y avait là et tout se passait très bien. Mais toujours avec un profond respect et une communication intime avec tout ce qui existe, y compris avec les rochers, les pierres, etc.

Quand ils ont vu les blancs arriver, défricher tout un terrain et puis, là ou il y avait les formes de la terre : "Sschlaaa !'' (mouvement du tranchant de la main), ils ont arraché, planté bien droit, fait des champs comme cela! Pour eux c'est comme s'ils voyaient quelqu'un se prendre des coups de couteau dans la rue. Alors les Indiens ont dit : "Vous ne voyez pas ? Vous blessez la terre, vous l'abîmez !'' Ils ont tout de suite été complètement choqués : "Elle va vous porter malheur !'' Parce que la terre vous donne le bonheur ou le malheur. Jamais un Indien n'a eu une idée de la liberté. Ils pensent à l'interdépendance, à vivre en harmonie avec les choses qui existent.

C'est évident, ce n'est même pas la peine de l'expliquer. En interdépendance avec les réalités: pas seulement avec des arbres, des montagnes, etc., mais aussi avec d'autres hommes. Il n'y a pas de liberté, cela n'existe pas. Il y a une interdépendance, un respect, un échange harmonieux ou pas, c'est tout ! La liberté, c'est vraiment un cachet d'aspirine pour les esclaves.

Extrait de "Zen, la révolution intérieure". Enseignement du moine Kosen, héritier du Dharma de Maître Deshimaru.
Première édition, Éditions L'œil du tigre, juillet 1997, ABZD, 304 pages, Format poche.
Le livre contient aussi un CD du moine Kosen
.

Ce livre est épuisé mais vous pouvez bien sûr le trouver, avec un peu de chance, sur le marché de l'occasion. Il est d'autre part référencé dans toutes les librairies de France et de Belgique.

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 29 Septembre 2018 au 30 Septembre 2018 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Sesshin du sud 2018, stage de méditation près de Montpellier


Clair miroir de l'esprit libre en tous refletsPleine lumière du vide en chaque grain d'universAux dix mille ombres de l'exubérente multitudeUne perle irradie dans l'oubli de l'espace

Yoka Daishi

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier