Question

Quand ces hommes me parlaient, parfois ils se servaient de versets du Coran qu'ils énonçaient d'abord en arabe avant de me les traduire. Je ne parle pas arabe mais j'entendais des sons très purs, très nobles et je leur dis : Vous parlez un arabe très pur. Alors ils me répondirent : Vous parlez arabe ? Je leur répondis : non, seulement quelques mots, mais il m'arrive de comprendre de nombreuses langues sans les avoir apprises. Ils me dirent : Vous êtes une personne très éveillée pour pouvoir discerner que nous utilisons un arabe très ancien, pourquoi questionnez-vous un être humain (toi), dans le Coran, Allah se définit ainsi : Il n'y a pas d'autre Dieu que Dieu. Vous devez questionner Dieu directement et seulement Dieu et Dieu vous donnera la réponse. Je leur répondis qu'il me paraissait sain de me questionner et de te soumettre mes questions de façon à ne pas croire avoir compris, de façon à ne pas faire d'erreurs mais qu'effectivement, dieu étant en moi, la réponse viendrait de ma pratique. Ils me répondirent : il y a toujours quelqu'un qui a une compréhension plus grande que soi, même pour un maitre, aussi vous devez questionner dieu directement et il vous apportera la réponse. Je répondis que souvent la réponse à ma question arrivait ainsi : par la bouche d'un enfant, de quelqu'un que je croise. Ils me dirent : Ou simplement en observant...une fourmi. Je leur dis : bien-sûr ! Je notai que ces hommes ne devaient pas avoir plus de quarante ans mais leurs deux visages étaient à la fois jeunes et très très vieux, ils me faisaient penser à des hommes très anciens. Ils me dirent : pourquoi vous questionnez-vous, doutez-vous ? je leur dis : il n'y a pas de non-doute sans doute et pas de non-question avant de s'être posé les bonnes questions et d'avoir soumis ses propres réponses à quelqu'un qui a déjà fait le chemin. Ils me dirent : Il y a danger à diviniser un homme, danger pour l'homme à se diviniser lui-même. J'ai dit : Je ne divinise pas ce maître. Ils me dirent : il y a danger à pense que l'être humain est dieu, il est serviteur de dieu mais s'il pense qu'il est le créateur, c'est seulement la création de son égo. Je leur dis : l'homme n'est-il pas créateur de son égo ? Ils me dirent : l'homme a créé son égo et son égo lui fait croire qu'il a créé le monde entier. Mais il n'y a de Dieu que Dieu et même s'il a le libre arbitre de ne pas le considérer comme Grand créateur, il n'a que cette liberté là. Durant le peu de temps de sa vie humaine, pour tout le reste, finalement c'est Allah qui décide. Tout s'était arrêté dans le Cyber Café : les gens autour s'étaient détachés de l'écran de leur ordinateur et écoutaient, en silence. Quelquechose en moi m'a dit d'arrêter la discussion, les mots, les explications et puis il fallait que j'aille travailler. Je le leur dis et leur dis aussi qu'il ne fallait, à mon sens, pas essayer de saisir, pas vouloir tout expliquer, pas ne comprendre qu'avec son mental. Là ils firent silence un assez long moment et me dirent : En tous cas, cette rencontre avec vous ce matin n'a pas lieu par hasard. C'est la guidance. Nous sommes guidés, vous et nous. Ce n'est pas par hasard et les paroles que nous avons prononcé viennent d' au delà de nous.
Je leur fis gassho pour les saluer et ils partirent, répondant à mon salut en courbant le dos, respectueusement. Quelques minutes après, l'un d'eux revint et dit : Parakalaofik, merci. Cette rencontre n'a pas eu lieu par hasard. Je lui répondis : merci, le message de cette rencontre apparaîtra certainement prochainement. Voilà. Sabine Merci merci maître Kosen de votre attention et de me dire comment vous ressentez ce que je viens de vivre de matin.






Réponse de Maitre Kosen

"Pourquoi questionnez-vous un être humain (toi), dans le Coran, Allah se définit ainsi : Il n'y a pas d'autre Dieu que Dieu."

Réponse : n’a t’on pas questionné les prophètes ?

je suis tout à fait d’accord avec : il n’y a pas d’autre dieu que dieu, alors pourquoi ne me questionnerait on pas ? c’est dieu qui questionne dieu. Que signifie allah est grand ? Il ne s’agit certainement pas d’une échelle de valeur humaine et comparative certainement la traduction est erronée. Pour Allah, le plus grand que nous puissions imaginer est dérisoire, Allah est sans limites aussi bien dans le grand que dans le petit.
Comment imaginer qu’il y ait plusieurs religions puisqu’il n’y a pas d’autre dieu que dieu, mais les êtres humains interprètent avec leurs limites.

"Il y a danger à diviniser un homme, danger pour l'homme à se diviniser lui-même il y a danger à penser que l'être humain est dieu, il est serviteur de dieu mais s'il pense qu'il est le créateur, c'est seulement la création de son égo"

Réponse : Je pense au contraire, qu’il y a danger à laisser l’homme continuer a se comporter comme un esclave ou comme un animal et qu’il y a urgence a ce qu’il retrouve en lui la racine divine. Il croit qu’il n’est pas dieu c’est le problème. C’est pour cette raison qu’il ne prend pas ses responsabilités. Ou bien il est athée ou bien il attend tout de dieu mais rien ne change parce que lui l’homme ne change pas lui-même. Comment l’homme ne serait il pas dieu, puisque dieu est toutes choses.
Lorsque l’homme cesse de s’identifier à son ego limité et illusoire il se divinise et c’est très bien. Par exemple si je regarde ma main, je dis c’est ma main elle fait partie de moi, mais il est évident que je ne suis pas une main, mais ma main peut dire qu’elle fait partie de moi même. Et si je me brûle la main je souffre dans tout mon corps et dans mon esprit donc elle n’est pas séparée de moi. Il en est de même dans mon rapport avec dieu je ne suis qu’une partie de lui mais je suis complètement lui et lui est complètement moi.
Et dans ce sens si je remonte en conscience jusqu’a la racine de ce qui ma créé moi même nous ne faisons plus qu’un. Dieu nous a laissé le libre-arbitre c’est pour ça qu’on est créateurs, mais voyez le monde que nous créons comme il est mauvais et imparfait et nous disons lâchement que ça n’est pas notre responsabilité dieu attends de nous que nous créions un monde beau juste et harmonieux et nous en sommes capable, grâce a dieu.

"Je leur dis : l'homme n'est-il pas créateur de son égo ? Ils me dirent : l'homme a créé son égo et son égo lui fait croire qu'il a créé le monde entier. Mais il n'y a de Dieu que Dieu et même s'il a le libre arbitre de ne pas le considérer comme Grand créateur, il n'a que cette liberté là. Durant le peu de temps de sa vie humaine, pour tout le reste, finalement c'est Allah qui décide."

Réponse : Justement, même s’il croit le contraire, l’homme n’est pas créateur de son ego c’est plutôt le monde entier qui lui a fait croire en cet ego : hérédité de ses parents, éducation de sa famille, religion, l’école, son pays, la société, l’information, lui ont forgé une personnalité dans laquelle il croit comme étant la sienne propre. Il est malheureusement incapable de créer quoi que ce soit en dehors de ce qu’il connaît déjà et qu’il appelle le monde entier. Abandonner cet ego et le monde qui va avec et alors enfin c’est allah qui décide à travers nous. Il n’est pas nécessaire de mourir pour cela, le paradis d’allah existe ici maintenant et partout et toujours.

Mondo Sur le même thème : Mondos individuels

Je n'ai pas de question

Je sais qu'il n'y a pas de question. Il n'y a qu'une seule question et de ce fait une seule réponse, et non pas de nombreuses réponses. Je veux seulement pratiquer le zen de la façon correcte. Il n'y a que quelques jours que je connais ce site, j'ai vu quelques une de vos vidéos, vous êtes un maître fou et ça me plaît. J'aimerai ...

Famille

Maître Kosen, J'ai honte de vous poser une question alors que je ne m'assieds pas. Je suis née et j'ai grandi dans une famille destructurée, avec un père qui avait deux femmes qu'il battait et maltraitait. La magie noire et les activités clandestines étaient monnaie courante et nous mettaient en danger, tandis que la violence, le ...

suite mondo 1243,1242, 1237

Pour repondre a votre reponse, cela dépend de ce que l'on entends par le mot "Conscience " .Selon moi il y a plusieurs niveau de conscience.Je ne conteste pas que la matiere c'est l'esprit et vice versa.Et meme la matiere ethéré et le sans-forme. Tout est esprit et Matiere.La conscience fait partie de ca aussi.Quand a l'ame des religions...

demi-sourire

Bonjour, Je souhaite, si cela est possible, prolonger une question que j'ai posé à Maître Kosen sans sa diffusion sur internet. Ma question initiale était; "Qu'évoque pour vous le demi-sourire ? Réponse de Maître Kosen; "La joie sans désirs" La question suivante;"Si un demi-sourire frappe à la porte de votre dojo, le ...

Putain ce que je peux m'ennuyer

Putain ce que je peux m'ennuyer avec tous ces gens qui m'entourent et ne parlent que de travail, argent, fêtes, jazz (de Monoprix je précise), avec tous ces gens complètement formatés et programmés et qui finissent par me culpabiliser de ne pas penser comme eux, est ce typique des gens de Montpellier, est ce français, est ce moi qui ...

suite mondo 1242, 1237

Merci de votre reponse , je suis d'accord sur l'ensemble de vos perceptions, vous m'avez dit ceci :" Le temps est lié a l’espace. On peut revenir ici, mais on ne peut pas revenir maintenant. Vouloir maintenir l’instant, c’est déjà le perdre. Il y a un maintenant qui ne disparaît pas, mais on ne peut pas le trouver dans le temps, mais...



Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 28 Décembre 2019 au 01 Janvier 2020 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Camp d'hiver 2019: Zazen la méditation Zen, Temple du Caroux près de Montpellier


La voie est ronde, parfaite comme le vaste monde Sans aucune notion de manque ni de superflu. En vérité, c'est parce que nous voulons choisir ou rejeter Que nous ne sommes pas libres.

Sosan

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier