Question

Bonjour Maitre Kosen,
Cela ne me parait pas un point de détail de savoir si c'est Maitre Kodo Sawaki qui a demandé à Maitre Deshimaru de faire ce qu'il a fait ou si c'est lui-même qui en a pris l'initiative à partir d'une vision et d'un projet personnels.
Peut être la mise en lumière de ce fait pourra-t'elle aller dans le sens d'une réconciliation entre vous et l'AZI, car si je ne m'abuse une des choses qui vous était reprochée au moment de votre scission c'était justement de raisonner du point de vue de votre propre vision.
Aussi à destination des responsables de l'AZI car je suppose qu'ils nous lisent je voudrais saluer la remise en question qui a lieu dans leurs rangs depuis quelques années et qui me parait très positive.
Je pense aussi qu'ils devraient aller plus loin et se demander si cela vaut la peine de maintenir un groupe ausi grand, de continuer à pratiquer des ordinations en aussi grand nombre, de maintenir le fonctionnement d'une Eglise aussi gigantesque au risque de se scléroser.
Je trouve que l'AZI gagnerait à s'organiser en un groupe de sanghas indépendantes comme la votre vivant en bonne camaraderie autour du centre de rayonnement que serait La Gendronnière.
Voici à ce sujet deux articles de Kodo Sawaki aux titres évocateurs de "la paralysie des groupes" et "l'halucination causée par la quantité" . Ces articles son extraits de "The zen teaching of homeless Kodo" de Kosho Ushiyama, je laisse à votre traducteur le soin de les retranscrire en français. De toute manière pour la plupart les responsables de l'AZI lisent l'anglais.
Group paralysis
When a person is alone he's not so bad. When a group is formed, paralysis occurs , and people become so confused that they cannot judge what is right or wrong . Some people go into a group situation on purpose, just to experience group paralysis, even paying a fee . Often people advertise in order to to bring people together for some political or spiritual purpose and only create group paralysis. Buddhist practitionners keep some distance from society, not to escape from it but to avoid this paralysis.
[ Paralysie du groupe
Lorsqu'une personne est seule, elle n'est pas si mal. Lorsqu'un groupe est formé, la paralysie arrive, et les gens deviennent si confus qu'ils ne peuvent plus juger ce qui est juste ou faux. Certains rejoignent un groupe déliberement, juste pour faire l'expérience de cette paralysie de groupe, ils paient même. Souvent certains font de la réclame pour rassembler des gens pour des motifs politiques ou spirituels et ne font que créer une paralysie de groupe. Les pratiquants bouddhistes prennent une certaine distance par rapport à la société, non pas pour s'en échapper mais pour éviter cette paralysie. ]
The hallucination caused by quantity
Because modern religious groups develop on a large scale, many people eventually think that these institutions represent true religion. A large number of believers does not make a religion true. If large numbers are good, the number of ordinary people in the world is immense. people often try to do things by forming groups and outnumbering the opposition. But they make themselves stupid in this way . Forming a party is a good example of group paralysis. To stop being in a group paralysis and to become the self which is the only self is the practice of zazen.
[ L'allucination causée par la quantité
Du fait que des groupes modernes de religion se développent à grande échelle, il peut se trouver que beaucoup de gens pensent que ces institutions représentent une véritable religion. Un grand nombre de croyants ne fait pas une religion véridique. Si de grands nombres sont bons, le nombre de gens ordinaires dans le monde est immense. Les gens essaient souvent de faire des choses en formant des groupes et en éjectant l'opposition. Mais de cette facon ils se rendent stupides. Former un parti est un bon exemple de paralysie de groupe. Pour arrêter d'être pris dans une paralysie de groupe et devenir soi-même qui est le seul soi, il y a la pratique de zazen. ]
Voilà avec tous mes bons voeux !
Portez vous bien





Réponse de Maitre Kosen

Cher ami,
nous n'allons pas débattre pendant un siècle pour savoir si vos doutes sont fondés ou non, alors laissons la foi des gens décider pour chacun.
Ce serait comme de débattre sur le fait que le Christ soit oui ou non réellement le messie.
La seule victoire réelle est dans la foi elle-même et dans ce cas, les controverses sont des points de détails. Vous semblez, excusez-moi, placer en priorité l'importance sur vos doutes et préférer voir le mal que le bien. Pour vous guider je puis vous donner quelques indications pour orienter vos choix.
Diable veut dire diviser. Symbole veut dire retrouver l'unité, le kesa est un symbole.
La voie du diable est donc le doute, la division, la culpabilisation, l'insécurisation, la peur, le sentiment d'isolement, la violence et l'exclusion. Autant de panneaux indicateurs qui vous indiquent clairement dans quelle voie vous voulez avancer. Les panneaux indicateurs de "la voie du symbole" sont clairs, le pardon, les retrouvailles, la réconciliation, le sentiment d'unité, la non-peur, l'amour inconditionnel.
Je ne dis pas que le diable n'a pas son utilité dans le processus d'évolution et d'ailleurs dieu aime le diable car pour lui il n'y a aucune séparation.
Le diable lui n'aime pas dieu car c'est pour lui la seule façon de faire, sinon il disparaîtrait, croit-il, en se fondant en lui et il ne pourrait plus exister, il serait anéanti. Tout cela, je veux dire, cette vision dualiste voire antagoniste des choses provient du fait que nous sommes divisés en deux composantes principales que nous pouvons appeler yin et yang.
Le lobe droit du cerveau qui contrôle le coté gauche du corps constitue notre côté yin. Cette partie de notre cerveau connaît la vérité et ressent l'unité de toutes choses intuitivement. Le lobe gauche du cerveau, notre composante yang, quant à elle perçoit la réalité, ne ressent pas cette unité, mais ne voit au contraire que divisions et séparations.
Voilà pourquoi notre aspect yang éprouve tant de difficultés ici-bas.
L'esprit humain va-t'il donc demeurer dans ce dualisme ?
Et continuer de souffrir et de faire souffrir ?
Et continuer d'entretenir ce sentiment de séparation qui l'empêche de faire l'expérience de l'unité absolue et de fonctionner avec son potentiel maximal ?
Et de réaliser sans l'ombre d'un doute, qu'une seule force, qu'un seul esprit qu'une seule conscience imprègne absolument tout dans l'univers.
Sachez, pour continuer à vous répondre que l'AZI et moi sommes tout à fait réconciliés et que justement ce qui a provoqué cet évènement est cette foi commune que nous avons pour notre maître, l'amour commun qu'on lui porte et également celui qu'il porte sans distinctions à chacun de nous.
Pour finir, je pense que l'orientation actuelle de l'azi va tout à fait dans le sens que vous souhaitez. Je vous remercie de vos textes de kodo sawaki.
Mais je voudrais ajouter:
Le soi-même qui est le seul soi dont parle kodo sawaki est commun à tout l'univers, il n'est pas séparé, ni égoïste et peut très bien se vivre en groupe.
C'est pourquoi un groupe motivé par la pratique de zazen devient la sainte sangha.



Mondo Sur le même thème : Transmission

Français translation unavailable for Succession.

transmission spontanée?

Est-il possible qu’il puisse y avoir spontanément transmission lors d’un face à face silencieux entre un maitre authentique et un laïc, de façon informelle, sans artifice, sans échange verbal ni cérémonie ?
...

vous êtes le vrai fils spirituel de votre maître ?

Je viens de voir votre film et j'ai été très touché par l'amour que vous portez à votre maître. Qu'est-ce qui vous fait dire que vous êtes le vrai fils spirituel de votre maître ? N'aurait-il vraiment pas pu vous transmettre la succession (même officieusement), à vous ou à Etienne et Roland ? Bien à vous
...

Sotoshu au Japon

Bonjour maître KosenJe souhaite me faire ordonner boddhisatva.Si au départ je pensais passer par l'AZI (puisqu'il s'agit de l'association que fonda maitre Deshimaru), on pouvait penser que c'était légitimement le plus logique.Le peu que j'en ai vu là-bas m'a rapidement dissuadé.Je compte alors profiter d'un séjour au Japon pour me faire ...





Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Camping-Ferme de Groet - 30 Novembre 2018 au 02 Décembre 2018 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Sesshin à Amsterdam "Mer du Nord": Zazen la méditation Zen, Dojo Zen Amsterdam Gyo Kai


Comment peut-il sourire si heureux?Ne le comparez pas aux autres;Sa mondanité n'est pas de ce monde,Sa joie vient de sa nature propre

Fugai

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier