Kusens donnés par Maitre Kosen pendant le camp de printemps 2019 au temple Yujo Nyusanji.

Les postures : zazen, kin-hin

Jeudi 30 mai 2019 – 9h30

Relâcher les jambes.

Postures de zazen, méditation zen

Étirer et ouvrir la nuque, c’est très important, ça met en fonction le cerveau primitif, le cerveau reptilien. Le zazen, c’est une technologie très précise qui fait d’un homme un bouddha. C’est une option que chaque être humain possède. Il suffit d’avoir deux bras, deux jambes, un buste et éventuellement une tête. N’importe quel débutant qui s’assoit correctement dans cette posture devient un bouddha. C’est merveilleux, tellement simple que personne ne le sait. C’est pourquoi Maître Dogen disait : « Ma religion, c’est la dévotion totale à la posture de zazen. »

Pousser la terre avec les genoux, pousser le ciel avec la tête, avec le sommet du crâne.

Kin-hin

Quand vous marchez après le kin-hin, gardez les mains l’une sur l’autre exactement, les doigts se superposent exactement.

Jeudi 30 mai 2019 – 17h
mudra des mains en kin-hin : méditation zen en marchant

Kin-hin

L’annulaire et le petit doigt de la main gauche doivent être serrés.

A la fin du kin-hin, suivez rapidement la personne qui est devant vous sans laisser d’espace, les mains à plat sur le plexus solaire.

 

 

Zazen

Pendant le zazen, tous les aspects du bouddhisme existent, vivants. C’est pour ça que je dis que faire zazen les yeux ouverts compte double. Dans les livres, on parle de hinayana, mahayana, bouddha pour soi-même, bodhisattva. Tout est manifesté dans notre conscience pendant zazen. Quand on ferme les yeux, c’est un peu hinayana, mais c’est pratique par exemple pour se concentrer sur la respiration bien attentivement. Mais quand on ouvre les yeux, on rentre dans le champ.

Le champ… En ce moment on voit beaucoup les champs, c’est l’époque des foins, on voit tous les brins d’herbe qui bougent. Avec le vent tout bouge en harmonie et ensemble, connecté. Quand on ouvre les yeux, on doit s’ouvrir au champ, au champ quantique, si vous voulez, on n’est plus séparé.

Bien sûr quand on ferme les yeux, on n’est pas séparé non plus, mais on ne le voit pas. Si vous gardez les yeux ouverts pendant zazen, vous pouvez le voir. Et voir, en zazen, c’est aimer.

Les japonais disent : une forêt d’arbres secs.

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 28 Décembre 2019 au 01 Janvier 2020 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Camp d'hiver 2019: Zazen la méditation Zen, Temple du Caroux près de Montpellier


Vos paroles et votre esprit sont en unité plus intimes que père et mère, vos actions et la voie sont en unité, tel est l'esprit des bouddhas

Buddhanandi

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier