L'Hannya Shingyo est appelé Le Sutra du Cœur car il représente le cœur de la grande sagesse. Il fut écrit entre le 1er et le 6ème siècle de notre ère. Commun à toutes les lignées du bouddhisme, il est certainement le sutra le plus connu. Le bodhisattva Avalokitesvara donne un enseignement à Sariputra sur la vacuité de tout être et de toute chose, car aucun d’eux ne possède de caractère fixe ni substantiel. Tout est impermanent et existe en interdépendance et non uniquement par soi-même.

L’Hannya Shingyo est chanté lors de la cérémonie qui suit le zazen, sous sa forme Kanbun (phonétique ancienne-sanskrit-chinois ancien).

 

TEXTE EN KANBUN

texte de l'hannya shingyo en kanbun

 

TEXTE EN KANBUN PHONÉTIQUE

Texte de l' hannya shingyo en kanbun phonétique

 

MAKA HANNYA HARAMITA SHINGYO

Essence du Sutra de la Grande Sagesse qui permet d'aller au-delà

Le Bodhisattva de la Vraie Liberté et de la compassion, par la pratique profonde de la Grande Sagesse,

comprend que le corps et les cinq skandas (sensation, perception, pensée, activité, conscience) ne sont que vacuité, Ku, et par cette compréhension, il aide tous ceux qui souffrent.

 

O Sariputra, les phénomènes ne sont pas différents de Ku, Ku n'est pas différents des phénomènes.

Les phénomènes deviennent Ku, Kudevient phénomène (la forme est le vide, le vide est la forme), les cinq skandas sont phénomènes également.

O Sariputra, toute existence a le caractère de Ku, il n'y a ni naissance, ni commencement, ni pureté,ni souillure, ni croissance, ni décroissance.

C'est pourquoi, dans Ku, il n'y a ni forme, ni skandas, ni oeil, ni oreilles, ni nez, ni langue, ni corps, ni conscience.

Il n'y a ni couleurs, ni sons, ni odeur, ni goût, ni toucher, ni objet de pensée.

Il n'y a ni savoir, ni ignorance, ni illusion du déclin et de la mort.

Il n'y a ni origine de la souffrance, ni cessation de la souffrance.

Il n'y a pas de connaissance, ni profit, ni non-profit.

 

Pour la Bodhisattva, grâce à cette Sagesse qui conduit au-delà, il n'existe ni peur, ni crainte.

Toute illusion, tout attachement sont éloignés et il peut saisir la fin ultime de la vie, le Nirvana.

Tous les Bouddhas du passé, du présent et du futur,

par cette incantation (mantra) incomparable et insurpassable qui permet de trouver l'authentique réalité, Ku,

peuvent atteindre la compréhension de cette Suprême Sagesse qui délivre de toute souffrance.

 

Voici cette incantation :

" Aller, aller, aller ensemble au-delà du par-delà sur la rive du Satori "

Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 01 Novembre 2017 au 05 Novembre 2017 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Camp d’Automne 2017


Le moine sans demeureDécouvrir la vie inaliénableQui est sans allées et venues,Cela est la pratique de la Voie.Alors vous accéderez à la vue justeEt votre ego ne sera plus un moi transitoireMais un moi éternel.Tant qu'on ne s'éveille pas à cela,Il est inutile d'être né en ce monde.

Kodo Sawaki

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier