Question

Comment parler de Dieu?

Réponse de Maître Deshimaru

Dans la civilisation moderne, les gens ont besoin d'une base scientifique pour croire en un Etre suprême. Il y a trop de dieux, de bouddhas. Ils ne se rendent pas compte de ce que cela représente. Pour les chrétiens convaincus, cela évoque quelque chose, de même que pour les bouddhistes convaincus. Mais dans, le bouddhisme, on abandonne finalement cette union avec Bouddha pour parler de ku, la vacuité. C'est plus scientifique.En Europe, mes conférences semblent faciles, car Dieu, c'est l'absolu. Mais au Japon, en Extrême-Orient, il y a trop de sectes bouddhistes, trop de religions. Cela devient très compliqué car il y a beaucoup de catégories.Au Japon, quand on meurt, on dit qu'on devient Bouddha et le mot Bouddha évoque la mort. Alors, les jeunes ne peuvent pas comprendre.

Thème: 
Zen et christanisme

Voir plus de questions au maître zen Taisen Deshimaru , classées par thème.


Abonnez-vous à notre chaine YouTube


Le moine sans demeure Découvrir la vie inaliénable Qui est sans allées et venues, Cela est la pratique de la Voie. Alors vous accéderez à la vue juste Et votre ego ne sera plus un moi transitoire Mais un moi éternel. Tant qu'on ne s'éveille pas à cela, Il est inutile d'être né en ce monde.

Kodo Sawaki

Faites un don

Soutenons les dojos de la Kosen Sangha, en difficulté suite aux mesures de distanciation sociale.


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier