Bouddha

Soyez à vous même

votre propre lampe,

votre unique refuge.

Ikkyu

Les belles se transforment en nuages et en pluie

Le fleuve de la passion d'amour est profond

Une femme publique et moi,

Adepte du zen,

Chantons au sommet d'une tour

Wanshi

Lorsque les pensées discriminantes sont oubliées, c'est comme le panache blanc des roseaux brillant sur la neige.

Sosan

La voie est ronde, parfaite comme le vaste monde Sans aucune notion de manque ni de superflu. En vérité, c'est parce que nous voulons choisir ou rejeter Que nous ne sommes pas libres.

Sekito

Dirigez votre lumière vers l'intérieur et faîtes demi-tour, La source infinie et inconcevable ne peut être affrontée ni évitée Rencontrez les vieux maîtres et soyez intimes avec leur enseignement. Nouez les herbes pour construire une hutte et n'abandonnez jamais.

Baso

L'univers n'est rien d'autre que le témoignage d'un dharma unique.

Ce que nous voyons avec des formes n'est que le reflet de notre esprit.

L'esprit n'existe pas en lui-même,

son existance se révèle à travers les formes

Eno

L'esprit abusé

tourne autour du lotus

L'esprit illuminé

fait tourner le lotus

autour de lui.

Hyakujo

Un jour sans travail,

un jour sans manger

Joshu

Si après cinq, dix,

vingt ans de pratique

vous n'obtenez pas l'éveil,

alors coupez-moi la tête

et de mon crâne

faites un urinoir.

Nansen

-As-tu mangé ta soupe de riz ? -Oui -Alors va laver ton bol

Nyojo

Pendant soixante-six ans mes péchés Ont rempli l'univers entier J'ai mené ce corps jusqu'au plus haut Il redescend maintenant jusqu'en enfer Oh! je n'ai rien à exprimer Sur la vie et la mort

Dogen

La voie transmise à l'ouest Je l'ai transmise à l'est Pêchant la lune Labourant les nuages J'ai recueilli l'ancienne saveur

Ejo

C'est une seule et même lumière qui harmonise en un tout les gens du satori et ceux de l'illusion.

Keisan

Dans le contact verticalLes trois mondes deviennent un seul instantDans le contact horizontalLes directions existent face à nos yeux

Ryonen

En ce monde vivantLe corps que j'abandonne au feuSerait misérableSi je voyais en moi autre choseQue du bois à bruler

Ryokan

Que laisserai-je pour souvenir?

Les fleurs au printemps

Le coucou en été

Les feuiles d'érables en automne

Fugai

Comment peut-il sourire si heureux?Ne le comparez pas aux autres;Sa mondanité n'est pas de ce monde,Sa joie vient de sa nature propre

Gensha

L'Univers est une perle brillante

Pages

Etrange en vérité est la voie qui mène au mont FroidOn n'y voit nulle ornière ni empreinte de sabot.Les vallées serpentent à perte de vue,Les cimes scintillent de rosée et les pins murmurent sous la brise.N'as-tu pas encore compris ?La réalité demande à l'ombre le chemin

Hanshan

Faites un don

Soutenez le plan de gestion durable et de préservation du patrimoine forestier du Temple Yujo Nyusanji


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier