Question

Bonjour,

Je viens de lire quelques messages, notamment portant sur une chaise et j'ai à
mon tour beaucoup de questions sur la position en zazen. Ma compréhension du zen
en est encore qu'à ses tout débuts. Je vis zazen de mon mieux, mais en l'absence
de tout maître je suis conscient que je suis possiblement une voie sinueuse et
imparfaite. Mais là n'est pas la question pour le moment...

Trop souvent les fondements se perdent à travers les âges et les générations, un
peu comme les coutumes. On perd l'essence de ce qui, autrefois, était pleinement
justifié, intuitif et naturel. Zazen ne veut-il pas dire tout simplement "zen
assis" ? Toutes ces descriptions minutieuses et cet enseignement rigoureux ne
proviendraient-ils pas d'une étude de la position assise la plus propice à la
méditation et à l'éveil ? Si tel est le cas, cette étude a fort probablement été
influencée par la culture japonaise, très appliquée voir dévouée à cette seule
et unique tâche au moment où elle a été réalisée. D'où, peut-être, son caractère
si strict, douloureux au début, qui déplait tant aux occidentaux, si
indisciplinés et mous...

Le but ultime n’est-il pas de vivre le zen au quotidien et d’être ce qu’on est
en zazen peu importe si on est en zazen ou non ? Si tel est le cas, est-il si
inconcevable de penser que zazen n’est qu’un enseignement, un guide, pour y
arriver ? Il existe plusieurs branches du bouddhisme et chacun apporte un
enseignement à la fois pareil et différent. Chacun offre une façon de vivre,
dans un esprit commun du bouddhisme. Peut-être que méditer sur une chaise n’a
pas été désigné par les matriarches japonais comme étant l’enseignement qui est
le plus propice à la méditation et à l’éveil, mais n’est-ce pas Deshimaru
lui-même qui a répondu à un élève que dans l’incapacité de méditer assis
(handicap, blessure, ...) une position assise ou couchée pouvait convenir ? Que
l’important est de pratiquer au mieux de sa condition ? Sinon, visiblement, le
zen ne pourrait pas être accessible à tous, ce qui me semble être en
contradiction avec ce que je crois comprendre du zen.

Je suis très volubile, excusez-moi. Je vais terminer avec cette dernière
question. Croyez-vous que zazen soit la seule et unique façon de se certifier ?

Merci,

Réponse de Maitre Kosen

regardez le Fukanzazenji du futur!


Mondo Sur le même thème : Posture

Pensées durant la méditation.

Bonjour, On dit que quand on médite il faut laisser passer les pensées, ne pas s'y attacher, que l'esprit soit sans cesse en mouvement. Mais on dit aussi qui faut être vigilant à la respiration, à la posture...  Et être vigilant, c'est penser... Alors comment faire ? Merci par avance. Cordialement. ...

concentration

Cher Kosen,   Dogen et Wanshi notamment ne recommandent pas la concentration sur le souffle où les points de la posture alors que Deshimaru y insistait. Après avoir pratiqué des années cette « concentration sur », je l’ai abandonné pour laisser place à une présence ouverte au flux du vivant ...

Posture vieillesse

Bonjour Maître Kosen, Comment continuer à faire zazen lorsqu'avec l'age le corps se dégrade ? Je ne parle pas de problèmes ponctuels de santé mais de lésions dégénératives irreversibles  (articulations se dégradant par exemple et rendant impossible la posture). Bien à vous Philippe     ...

Posture

Bonjour maître,   dans un précédent mondo, vous recommandez d'alterner le croisement des jambes durant la pratique de zazen pour équilibrer le corps. Pourquoi ne pas également inverser le mudra? (jambe gauche sur droite/main gauche dans droite, jambe droite sur gauche/main droite dans gauche) Maître Dogen semble insister ...

Ne pas pouvoir faire zazen ?

Bonjour Maître, J'ai de l'arthrose sévère aux deux genoux (héritage familial) ce qui, à priori, m'interdit de pratiquer zazen. J'ai déjà essayé, non seulement la douleur est insupportable mais je ne peux pas tenir, ni même simplement faire la posture correctement. En plsu je suis débutant dans la voie, je n'ai pas ...

Position du lotus

Bonsoir, Dans "La pratique du Zen" de Maitre Deshimaru, j'avais lu que pour se mettre en position du lotus, il fallait d'abord mettre le pied droit sur la cuisse gauche et ensuite le pied gauche sur la cuisse droite, par dessus la jambe droite. Cependant, la position me parait beaucoup plus «naturelle» en l’inversant, c’est-à-dire en ...

la respiration et autre chose

Bonjour maitre kosen. Je pratique environ depuis le début de l'année, je ne peux pas faire le lotus alors je fais un simple tailleur et le quarts lotus depuis peu. Je voulais exprimer plusieurs choses; Depuis ce début d'année je n'est pas tant évoluer que ca dans ma posture, on me dit de me concentrer sur l'expiration avec une expention ...


Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Abonnez-vous à notre chaine YouTube


S'abonner à la newsletter

Recevez un à deux mails mensuels avec les actualités de la Kosen Sangha, des enseignements...

La voie est ronde, parfaite comme le vaste monde Sans aucune notion de manque ni de superflu. En vérité, c'est parce que nous voulons choisir ou rejeter Que nous ne sommes pas libres.

Sosan

Faites un don

Soutenez le temple Yujo Nyusanji et la Kosen Sangha.


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier