Takkesa Ge : le Sutra du Kesa

Appelé également le sutra du kesa. Il est chanté en signe de vénération du kesa, l’habit de Bouddha. Aussi, avant de s’en draper, le met-on au-dessus de soi-même, posé sur sa tête en chantant silencieusement par trois fois le Takkesa Ge.

Pages

Abonnez-vous à notre chaine YouTube


Comme dans le miroir La forme et le reflet se regardent Vous n'êtes pas le reflet Mais le reflet est vous

Tozan

Faites un don

Soutenons les dojos de la Kosen Sangha, en difficulté suite aux mesures de distanciation sociale.


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier