Question

Avez-vous le satori, Maître Deshimaru?

Réponse de Maître Deshimaru

Je ne sais pas!Il ne faut ni rechercher, ni vouloir le satori. Dogen insiste particulièrement sur ce point dans le Soto Zen le satori existe déjà en nous bien avant notre naissance. Ku est satori, tous deux n'ont pas de noumène et signifient existence sans noumène. Puisque nous avons le satori, pourquoi chercher à l'obtenir?Mais si notre vie est remplie de passions, de désirs, si elle est compliquée, il faut alors pratiquer zazen pour retrouver ses conditions normales. Zazen en lui-même est satori. Le retour aux conditions normales se fait par une bonne posture, une respiration correcte, le silence.Ici et maintenant est le plus important.Arrêter de pratiquer zazen, c'est arrêter le satori. Le satori ne peut être une expérience passée, il est ici et maintenant.Jusqu'à la mort, il ne peut y avoir de satori total, celui-ci est dans notre cercueil.Si je réponds à la question « Oui j'ai le satori », ce n'est pas le vrai satori.Si vous demandez à quelqu'un «Etes-vous bon?» et qu'il vous réponde « Oui », il y a de fortes chances pour que la personne en question ne soit pas aussi bonne qu'elle le prétend, sinon sa réponse aurait été plus modeste «Pas tellement », ou «Je n'en sais rien...Demandez à un malade mental s'il est fou, il vous répondra certainement qu'il ne l'est pas, et qu'au contraire il est tout à fait normal...Il en est de même pour le satori.La plupart des gens vivent comme de véritables fous du satori. Ils vivent dans les passions, les désirs, les illusions.En pratiquant zazen on revient aux conditions normales, on s'approche de Dieu ou de Bouddha.Répondre que l'on a le satori signifie en réalité qu'on est dans des conditions anormales, comme le fou, comme la majorité des hommes pour qui les conditions normales sont l'argent, la bonne chère, les honneurs, le sexe, les vêtements, les voitures, etc.Pourtant, tout cela n'est qu'illusion vaine de l'existence, et qui apparaît comme telle au moment de la mort. Le corps lui-même est une illusion lorsqu'on le met dans son cercueil.Si l'on comprend tout cela, notre vie acquiert une nouvelle force, et il n'est plus nécessaire de craindre quoi que ce soit.Notre vie devient paisible, c'est la vraie liberté intérieure. C'est cela le sens du satori.

Thème: 
Satori

Voir plus de questions au maître zen Taisen Deshimaru , classées par thème.


Abonnez-vous à notre chaine YouTube


Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 30 Octobre 2021 au 01 Novembre 2021 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Camp d'automne 2021: Zazen la méditation Zen, Temple du Caroux près de Montpellier


La voie transmise à l'ouest Je l'ai transmise à l'est Pêchant la lune Labourant les nuages J'ai recueilli l'ancienne saveur

Dogen

Faites un don

Soutenez le temple Yujo Nyusanji et la Kosen Sangha.


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier