Question

Mourir pour Dieu ou pour les hommes, est bien différent que de mourir pour rejoindre un paradis.

Réponse de Maître Deshimaru

Au Japon, existe l'École Amibienne. Ma mère en faisait partie et elle m'a élevé dans cet enseignement: qu'il y avait un paradis au-delà de la mort. Maintenant, je n'y crois pas, mais peut-être qu'au moment de mourir, j'y penserai à nouveau...Certains maîtres, avant de mourir, se sont levés et se sont mis en zazen, certains sont même morts debout. C'est une bonne façon d'éduquer ses disciples avant de mourir. Mais peut-être qu'au moment de mourir, mes dernières paroles à mes disciples seront : «Je ne veux pas mourir. » Face à la mort, je ne pourrais pas décider quelle est la meilleure attitude. C'est un grand koan. Après la mort, tout est fini, il n'y a plus rien. Jusqu'à la mort, chacun a une conscience et cette conscience continue éternellement. Mais au moment de la mort, quel état d'esprit devons-nous avoir? Pendant la guerre, j'ai vécu une expérience proche de la mort: j'ai dû aller du Japon en Indonésie sur un bateau chargé de dynamite. Sur le bateau, je faisais zazen et tandis que les bombes tombaient, je 5ensais : «Maintenant je vais mourir. » Si on abandonne son corps, la mort devient plus facile pour la conscience. Je me disais : «Après la mort, qu'est-ce que je vais faire?» Je pensais à ma famille et à ce moment-là il est très difficile de «décider» sa propre mort. Si j'étais seul, cela irait peut-être mais en pensant à mes parents ou à ma famille, je ne voulais pas mourir. Après ces pensées tourmentées vient le calme : «Maintenant et ici je vais mourir. » Après l'expérience psychologique de cet état, on connaît la sérénité qui précède la mort.C'est un grand problème dont on pourrait discuter pendant des jours. C'est aussi l'essence des religions. Après cette expérience de la mort, j'ai décidé de devenir moine. Ma famille pour moi est importante, mais si je dois l'aider, je dois aussi aider les autres. Mais comment aider les autres à vivre cet instant de la mort?L'homme a peur de la mort. Il court toujours après quelque chose, l'argent, les honneurs, le plaisir. Mais si vous deviez mourir maintenant, que désireriez-vous?Les religions à l'époque actuelle peuvent-elles nous apporter la réponse?

Thème: 
Dialogue avec les moines chrétiens

Voir plus de questions au maître zen Taisen Deshimaru , classées par thème.


Abonnez-vous à notre chaine YouTube


Méditation zen : retraites

Prochaine sesshin : Temple zen Yujo Nyusanji - 30 Octobre 2021 au 01 Novembre 2021 - Renseignements et inscriptions à cette retraite zen

Camp d'automne 2021: Zazen la méditation Zen, Temple du Caroux près de Montpellier


Si après cinq, dix,vingt ans de pratiquevous n'obtenez pas l'éveil,alors coupez-moi la têteet de mon crânefaites un urinoir.

Joshu

Faites un don

Soutenez le temple Yujo Nyusanji et la Kosen Sangha.


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier