Question

j'ai 48 ans, je suis fils de parents divorcés alors que j'étais nourrisson, c'est ma mère qui m'a gardé donc en 1964! Suite à des problèmes de santé, j'ai été en aérium ( bord de mer) tout petit, à 4, 5 et 6 ans , respectivement 6 mois, 6 mois et 4 mois. Ma mère me "visitait" une fois par mois, voire moins. Plus tard, j'ai également été placé presque tous les étés en colonie sanitaire entre 1 et 2 mois à chaque fois, mer ou montagne. C'est en partie pour ma santé, mais aussi par le fait que ma mère se "libérait" de moi par la même occasion, elle m'a eu à 42 ans et je suis son 6ème enfant. Ma mère qui était de condition modeste, a toujours été terriblement angoissé, elle n'a jamais pu remonter la pente ni refaire sa vie avec un autre homme,sauf d'avoir été une dizaine d'années et épisodiquement avec un homme, qui soit dit en passant, m'avait tripoté de nombreuse fois alors que j'avais 14 ans! Je ne l'ai dit que bien des années plus tard à ma mère... Toute ma vie je n'ai pas eu confiance en moi, cela m'a pénalisé dans mes études, et mes relations aux autres... J'ai eu tout petit,cette sensation d'abandon terrifiante,j'ai passé toute ma vie sans père et toute ma jeunesse avec une mère très angoissée! C'est comme si j'avais été mis bien trop brutalement et très jeune , face à ma solitude et par là sans doute aussi face à la notion de mort! J'ai toujours été terriblement inquiet, j'ai fait pas mal de thérapies qui m'ont aidé à "tenir", et dernièrement du "massage sensitif" (Méthode Camili), qui a su aller au delà des mots, et m'a donné un peu de sécurité de base. J'espère arriver un jour avant de mourir, à être plus serein! J'ai la sensation que nous ne sommes rien, que la temps passe et que nous sommes déjà morts! Je ne cherche pas à être pessimiste en disant cela, c'est ce que je ressens! Pourtant , là maintenant , je suis encore là, et que faire? Je ressens une très grande profondeur dans le zen, qui m'interpelle, c'est un de mes frères qui pratique qui me l'a fait découvrir il y a pas mal de temps déjà, j'ai lu quelques ouvrage, et ai commencé à pratiquer, mais très peu encore! Je pratique sur une chaise, car j'ai des problèmes de scoliose et d'hernie discale, et aucune souplesse.Une "retour" de votre part me ferait plaisir. Je n'ai pas vraiment de question à poser, sinon peut-être une: C'est la notion, de faire "un" avec tout ce qui nous entoure et avec le "cosmos", je m'en sens pour l'instant très loin, même si je conçois faire partit d'un "tout" "interdépendant". Je me sens plutôt seul ,dans mon corps, et face à l'impermanence de tout, et cela m'impressionne énormément!Que me conseilleriez vous? Merci

Réponse de Maitre Kosen

Pratiquez le zazen cela vous renforcera.

Mondo Sur le même thème : Santé

Centres d energie

Bonjour cher maître, Dans la tradition zen soto, quel centre d'énergie se développe le plus, ou se travaille le plus ?: tan tien, cœur, ou front ? Merci Bonne continuation Xavier
...

Mantra douleur

Bonjour Stéphane, cher Maître, Tout d'abord, meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Je regrette de ne plus pouvoir venir au temple, faute d'accessibilité. Mais je pense souvent avec gratitude aux enseignements que j'ai pu recevoir. Depuis l'an dernier ma douleur est devenue ingérable, je passe donc mon temps couchée dans ma Cahute ...

Dépression bipolaire et pratique( juste) de zazen

Bonjour Maître Kosen, Voilà, j'entends souvent dire que pratiquer zazen "c'est pas rendre le samsara  plus confortable pour l'ego". Ok. D'ailleurs je vois vraiment pas comment on pourrait y parvenir. Je me suis beaucoup vu reprocher ces dernières années de rechercher à travers la pratique de zazen un moyen ...

Energie et zazen

Bonsoir, J'aurais aimé avoir des petits détails sur l'influence qu'a le zazen sur l'énergie. Plus particulièrement sur les energies souvent affectées telles que celle des reins, du coeur ou du foie. Merci! Jérémie
...

Zazen et maladie/handicap

bonjour, je suis fortement intéressée par la pratique de zazen et je suis en train de la redécouvrir. malheureusement j'ai tenté la pratique assise sur un zafu. j'ai du retiré ma prothèse orthopédique (jambe amputée) pour pratiquer comme les autres. Se posait la question de remettre le manchon et la prothèse pour pratiquer kinhin. Donc...


santé

Bonjour Kosen, J'ai été diagnostiquée squizophrène il y a quatre ans. Je prends des médicaments et maintenant j'ai la pression trop élevée mais j'ai rencontré un maître zen il y a un an et depuis je médite et me sens beaucoup mieux. Pensez-vous que je pourrais arrêter les médicaments grâce à la méditation? Cela a commencé ...


Pour en savoir plus

Vous voudrez peut-être consulter d'autres thèmes de ce mondo Online, ou poser votre propre question. Lisez Mondo online : questions au maître zen Kosen Thibaut

Abonnez-vous à notre chaine YouTube


S'abonner à la newsletter

Recevez un à deux mails mensuels avec les actualités de la Kosen Sangha, des enseignements...

C'est parceque la racine de votre foi est insignifiante qu'apparaît dans votre esprit la vélléité de remballer vos affaires et de courir les chemins pour errer dans des lieus éloignés

Unmon

Faites un don

Soutenez le temple Yujo Nyusanji et la Kosen Sangha.


Mondo

Questions au maitre zen Kosen

Boddidharma, moine bouddhiste indien, fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif du mahāyāna, devenu le Zen.

Maitre Kosen

Suivez l'enseignement de Maître Kosen au Dojo Zen de Montpellier et dans les grandes sesshins au temple zen Yujo Nyusanji


Kusens

Ecoutez et téléchargez les derniers enseignements de Maitre Kosen à Montpellier